Poudlard Revival
Cher nouvel élève,
Nous avons le plaisir de vous informer que vous bénéficiez d'ores et déjà d'une inscription sur Poudlard revival. Si des questions vous passent par la tête d'ici là, nous répondrons à votre hibou avec plaisir. Il est par ailleurs nécessaire que je vous prévienne que vous rencontrerez beaucoup de monde au fil du temps mais faites attention à vos fréquentations..

Veuillez croire, en l'expression de nos sentiments distingués.
Minerva McGonagall, directrice.



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tu empiètes sur mon espace personnel (Ft. Walburga - Salle commune serp)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Brian Nott


Parchemins : 207
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 21
Localisation : Poudlard

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Tu empiètes sur mon espace personnel (Ft. Walburga - Salle commune serp)   Ven 21 Oct - 21:45

    Après une journée de cours mitigé, Brian alla de suite dans la salle commune sans prendre la peine de manger à la grande salle. Depuis la mort de Potter, l'ambiance dans la grande salle était pesante, limite agaçante. Tout ses gens qui n'arrêtaient pas de chouiner l'insupportaient. Il était mort, point, fallait tourner la page! Dans les couloirs Brian en profita pour piquer quelques trucs à grignoter dans les cuisines, puis s'assit confortablement sur l'un des canapés de la salle commune pour entamer son pseudo repas. La salle commune des verts et argents était un peu plus peuplée qu'a son habitude, ses camarades aussi devaient en avoir marre de tous les pleurnicheurs qui traînaient dans les couloirs et la grande salle.

    Après avoir fini son encas, le blond ne savait où poser toute la vaisselle, il ne pouvait pas la laisser en plein milieu. Après un instant de réflexion il se souvint qu'au fond de la salle il y avait un petit placard à balais où tout le monde foutaient ses détritus dedans quand ils ne savaient pas où les mettre. Il savait que cette petite pièce était spéciale mais le serpentard ne se souvenait plus en quoi exactement. Quand il arriva devant, elle était déjà entre ouverte. Quelqu'un était surement à l'intérieure, Brian entra rapidement pour déposer toute la vaisselle, mais soudainement un cris paniqué retentit.


    - Ne ferme pas la porte!! Retentit une voix qu'il connaissait très bien.

    Trop tard, la porte s'était refermée sur eux. Brian se souvenait maintenant ce que cette pièce avait de spéciale; elle se refermait à clef automatiquement à peine refermée. Seul un sort ou la clef elle-même pouvait l'ouvrir. Malheureusement, la clef était à l’extérieur et Brian avait laissé sa baguette sur le canapé. La pièce était seulement éclairée d'une fine lumière provenant d'une ampoule qui n'allait surement pas tardé à rendre l'âme. Brian se retrouvait en face de Walburga qui avait l'aire passablement énervée. Ce qui était compréhensible. Mais lui aussi avait une bonne raison d'être en colère contre elle. Après tout elle lui avait lancé le sort "oubliette" pour lui faire oublier tous les souvenirs qu'ils avaient pu partager ensemble. D'ailleurs le blond se demandait bien ce qui avait pu se passer entre eux, s'il avait eu des sentiments pour elle...mais la colère et l’orgueil qu'il ressentait envers elle lui empêchait de poser cette question.

    La pièce était vraiment étroite et Brian ne savait plus où se mettre, marchant parfois sans faire exprès sur les pieds de la brune ou en lui rentrant dedans. Il prit quand même la peine de s’excuser de les avoir mis dans se pétrin.


    - Désolé, j'ai foiré sur ce coup. J'avais complètement oublié le fonctionnement de cette pièce. Souffla le blond. Ne t'inquiète pas ça m'enchante autant que toi de rester coincer ici. Lâcha-t-il plus froidement.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: Re: Tu empiètes sur mon espace personnel (Ft. Walburga - Salle commune serp)   Ven 21 Oct - 22:16

    La journée de Walburga avait été braiment horrible et encore le mot était faible. Deux heures d'histoire de la magie où elle avait récoltée cinq heures de colles pour avoir répondu au professeur puis un cours de potion en commun avec ces idiots de Gryffondor. Ils n'avaient pas arrêtés de pleurer pour la mort de Potter junior. Bon d'accord c'était bien triste pour certains mais pas pour la brune et les entendre geindre tout le long du cours l'avait exaspérée.

    La jeune fille n'était pas non plus partit prendre son repas dans la Grande Salle; voir ces débiles profonds pleurer pour si peu lui coupait l'appétit. Avait-on pleurer pour la mort du Seigneur des Ténèbres? Certainement pas, alors qu'il en valait bien plus la peine que Potter. Elle était restée dans la salle commune des Serpents, allongée dans le canapé vert & argent près de la cheminée où le feu dansait puis avait enfin daignée se lever pour étudier un minimum ainsi que faire ses devoirs. Il fallait qu'elle se rende dans le placard situé au fond de la salle commune afin d'y trouver de l'encre. Ce placard un peu particulier se fermait automatiquement si l'on poussait la porte et le seul moyen d'en sortir était de posséder la clé ou d'être en possession de sa baguette. La Serpentard n'avait ni l'un, ni l'autre.

    Plusieurs minute après qu'elle soit rentrée dans l'espace confiné, des bruits lui parvinrent. Elle fit alors volte-face puis aperçut Brian qui était éclairé par la petite lampe suspendue lamentablement au plafond. Le blond laissa la porte se refermer. -On ne peut pas avoir un bon physique, voire très bon et être intelligent- Pourtant elle lui avait bien dit de la laisser ouverte mais à présent il était trop tard. Ils se retrouvaient là, tout les deux dans un placard aussi grand qu'un placard à balais, obligés d'être quasiment collés l'un à l'autre.


    - T'as pas foiré Nott, c'est pire. S'exclama-t'-elle. On se retrouve enfermés tout les deux dans ce placard et nous n'avons aucuns moyens pour sortir parce que je suppose que tu n'as ni ta baguette, ni la clé. Et puis tu aurais pu être avec quelqu'un d'autre du genre cette fille infestée de furoncles en 3ème année, lâcha la jolie brune, le visage déformé par la colère.


Dernière édition par Walburga Black le Jeu 8 Mar - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Brian Nott


Parchemins : 207
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 21
Localisation : Poudlard

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Tu empiètes sur mon espace personnel (Ft. Walburga - Salle commune serp)   Ven 21 Oct - 22:38

    Brian était vraiment frustré par cette situation et se maudissait intérieurement de ne pas avoir fait plus attention à cette satané porte! L'espace entre les deux se faisait vraiment restreint et Brian se demandait ce qu'il aurait fait à cet instant même s'il n'avait pas perdu la mémoire. A vrai dire il mourrait d'envie de savoir tout ce qui avait bien pu se passer entre eux mais sa fierté l'emportait malgré tout, il n'allait pas se rabaisser à lui demander ça. Pour le peu qu'il voyait la brune, elle avait l'air vraiment en colère. De son coté Brian n'était pas tellement dérangé par cette situation, c'est vrai que se retrouver avec la 3ème année remplie de pustules aurait était une situation largement plus horrible, il en avait la nausée rien que d'y penser. Bien sûr ça il ne l’avouerait jamais, il préférait que Walburga comprenne qu'il était toujours autant en colère contre elle. Il ne perdit pas de temps pour répliquer.

    - C'est de ma faute peu être? T'aurais pu prendre ta baguette toi aussi! Râla-t-il. Et puis je préfère me retrouvé ici avec Miss Furoncles plutôt qu'avec une petite égoïste qui s'amuse à effacer la mémoire des gens! Le ton du vert et argent avait monté d'un cran, rien que de penser à tout sa lui donnait la migraine et ne faisait qu’augmenter sa colère.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: Re: Tu empiètes sur mon espace personnel (Ft. Walburga - Salle commune serp)   Ven 21 Oct - 22:56

    La colère de Walburga allait bientôt faire surface. Brian commençait sérieusement à l'agacer ou c'est plutôt le fait de l'aimer et d'être troublée qui l'énervait le plus. La jeune fille était complétement chamboulée et le fait qu'il empiète sur son espace personnel la perturbait d'avantage. A croire que même dans le noir, Brian restait toujours aussi attirant. Si la Serpentard n'avait pas autant de fierté, elle serait déjà en train de l'embrasser et elle devait se retenir pour ne pas le faire. Son visage était tellement près qu'elle sentait son souffle et leurs corps étaient si collées qu'elle en avait des frissons.
    La répartie du blond l'agaçait également. Il ne pouvait pas se taire et plaquer ses lèvres contre les siennes. Walburga se maudit à cette pensée.


    - Je te ferais remarquer que je n'avais pas prévu qu'un idiot dans ton genre allait se ramener et fermer cette saleté de porte alors maintenant t'arrêtes de te plaindre, j'ai eu ma dose pour aujourd'hui, dit-elle toujours sur le même ton témoignant de son énervement. -Et voilà qu'il remet ça sur le tapis, continua la Serpentard en levant les yeux au plafond. - Je croyais que tu étais passé à autre chose Nott. Tu es sensé avoir oublié alors fait un effort pour vraiment oublier.


Dernière édition par Walburga Black le Jeu 8 Mar - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Brian Nott


Parchemins : 207
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 21
Localisation : Poudlard

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Tu empiètes sur mon espace personnel (Ft. Walburga - Salle commune serp)   Ven 21 Oct - 23:15

    - Je me plains si je veux, Black. Moi aussi j'ai eu ma dose de tuiles pour aujourd'hui. Annonça le serpentard sur le même ton que son interlocutrice. Oui, je remets ça sur le tapis! Tu n'avais pas jouer avec mes sentiments et surtout mes souvenirs, peu importe lesquels. Tu n'avais pas à me faire ça, point. Le blond avait dit ça un peu plus calmement, la déception trahissant sa voix. Il voulait faire comme si ça ne le touchait pas mais c'était pas le cas. Il était content à l'idée qu'il avait pu avoir un jour des sentiments pour une fille, mais se demandait pourquoi cette fille en question avait tout gâché et détruit cette partie de lui.
    Au bout d'un moment le serpentard voulu se déplacer un peu pour essayé d'arranger la lumière au dessus de leurs têtes qui n'arrêtait pas de clignoter, ce qui était vraiment agaçant. Pour l'atteindre il du se pencher de tout son long en plein sur la brune et se mettre sur la pointes des pieds pour atteindre la lumière. Mais soudainement, il perdit le peu d'équilibre qu'il avait et tomba dans un grand brouhaha emmenant Walburga dans sa chute, se retrouvant au dessus de la jeune fille. Heureusement ils n'avaient rien de grave, du moins pas le blond qui avait la serpentard comme amortisseur. Un amortisseur très agréable soit dit en passant.

    - Oups...dit-il un peu confus.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: Re: Tu empiètes sur mon espace personnel (Ft. Walburga - Salle commune serp)   Ven 21 Oct - 23:38

    Walburga s'apprêtait à répondre lorsque Brian commença à essayer de réparer l'ampoule qui ne cessait de clignoter toute les seconde. Puis il perdit son semblant d'équilibre pour entraîner la brune dans sa chute. Sa tête heurta le sol du placard dans un bruit assourdissant puis lança un regard noir au blond à qui elle avait amortit la chute. - "Oups" c'est seulement ce que tu trouve à dire Nott! Mais t''es vraiment un crétin, on aurait pu se faire mal. Et pourquoi je sers d'amortisseur,pesta la Serpentard. Tu ne pouvais pas faire autrement pour réparer cette stupide lumière! Je sais pas moi, tu pouvais te décaler un peu mais non il a fallut que tu t'étale sur moi.
    La position dans laquelle était les deux adolescents était assez gênante surtout que Walburga avait la main sur un point plus ou moins stratégique du corps du blond. Évidemment, cela n'était pas volontaire et quand elle le remarqua, elle la retira aussitôt. De plus elle avait rougit violemment mais on ne pouvait pas s'en rendre compte à cause de l’obscurité du placard mais elle sentait bien que ses joues étaient en feu. .- Bon tu comptes te bouger ou tu veux de l'aide! Non mais sérieusement tu fais exprès c'est pas possible.Soit il se relevait, soit elle l'embrassait et sa fierté en prendrait encore un coup ce qu'elle voulait vraiment éviter. De tout manière, si ils s'éternisaient, elle ne tiendrait pas bien longtemps.


Dernière édition par Walburga Black le Jeu 8 Mar - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Brian Nott


Parchemins : 207
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 21
Localisation : Poudlard

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Tu empiètes sur mon espace personnel (Ft. Walburga - Salle commune serp)   Sam 22 Oct - 0:37

    Brian écouta à peine la remarque de la serpentard car pendant tout ce temps là celle-ci avait sa main sur un point très sensible de son anatomie et le blond se concentré au maximum pour pas que cet endroit-ci devienne plus étroit. "Pense à un truc dégueu, pense à la troisième année remplie de pustules!" se disait-il pour se calmer. Si elle pouvait juste...déplacer sa main de quelques centimètres tout irait beaucoup mieux. De plus, leurs corps étaient vraiment collés serrés à cet instant, ce qui fait que le blond pouvait vraiment tout sentir, dont ça poitrine assez imposante...Puis, la brune enleva enfin sa main de son entre jambe, Brian ne savait pas tellement si elle s'en était rendue compte ou pas, il n'arrivait pas à voir son visage avec la lumière qui se faisait de plus en plus faible. Par contre il arrivait à sentir son souffle et était tellement près d'elle que l'odeur du parfum de la brune se mélangeait au sien donnant un mélange parfumé très agréable. Il reprit ses esprits, sans pour autant se dégager de la vert et argent. Ce sentiment de domination sur elle lui plaisait, il esquissa même un sourire.
    - Déstresse un peut Black, c'est pas si grave. Rien d'cassé j'espère? Demanda-t-il avec une pointe d'inquiétude. Puis, il se rapprocha lentement de son visage comme pour l'embrasser, mais dévia à la dernière seconde pour lui chuchoter à l'oreille: on est bien ici, non?
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: Re: Tu empiètes sur mon espace personnel (Ft. Walburga - Salle commune serp)   Sam 22 Oct - 1:08

    Pendant une fraction de seconde, la brune crut que Brian allait l'embrasser. Il était proche, très proche..-le rythme cardiaque de Walburga s’accéléra considérablement quand les lèvres du blond l'effleurèrent- puis lâcha un soupir d'exaspération quand il dévia vers son oreille pour lui murmurer quelque chose. La jeune fille n'aimait pas du tout ce sentiment d'infériorité, d'être dominée surtout par Brian! Puis ils se retrouvèrent dans l'obscurité complète, la lumière venait de s'éteindre. Le souffle du Serpentard dans son cou lui donnait des frissons et la tension devenait vraiment top insoutenable.
    La serpentard n'arrivait plus à reprendre ses esprits tellement il l'obsédait. Il l'a rendait encore plus folle qu'elle ne l'était.

    -Comment veux tu que je déstresse alors que tu m'écr....Au début la voix de Walburga était tout à fait normale puis au fur et à mesure qu'elle approcha les lèvres de celles du blond, sa voix se perdit dans un murmure avant de les capturer puis l'embrassa langoureusement. Après tout, elle n'avait plus rien à perdre maintenant puisqu'elle l'avait perdu.. - Non je suis pas bien du tout! J peux même pas m'empêcher de t'embrasser. Tu me rends dingue Nott. Mais par Salazar, arrêtes! dit-elle en essayant de se libérer de l'emprise que Brian avait sur elle.


Dernière édition par Walburga Black le Jeu 8 Mar - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Brian Nott


Parchemins : 207
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 21
Localisation : Poudlard

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Tu empiètes sur mon espace personnel (Ft. Walburga - Salle commune serp)   Sam 22 Oct - 14:55

    Brian était content de l'effet qu'il faisait sur Walburga. Pour le peu qu'il la voyait dans le noir, elle avait l'aire assez troublée. Puis, leurs lèvres commencèrent à se rapprocher lentement et les deux serpentards s'échangèrent un baiser intense, que le blond prolongea sans mal. Il l'avait l'impression d'avoir eu déjà plusieurs baisés de la sorte avec elle. C'était évident que la serpentard avait des sentiments pour lui, il s'en doutait déjà depuis un moment mais la elle venait de confirmer ses doutes. Quand à lui, il savait maintenant l'avoir aimé un jour, mais se demandait s'il y arriverait encore malgré le sort qu'elle lui avait lancé. Tout était encore très trouble. Malgré toute la colère qu'il ressentait à propos de toute cette histoire, il n'avait pas envie de lui faire du mal. Le blond ne bougea pas de sa place malgré les gesticulations de la jeune qui voulait se libérée de son emprise. Il resta sur elle puis caressa doucement la joue de la jeune Black avec sa main.
    - Pourquoi tu m'as fait tout oublié alors? Tu étais amoureuse de moi, et ne dit pas non car c'est évident. Moi aussi je l'étais apparemment. Alors pourquoi tu as tout gâché? Demanda-t-il d'une voix calme et posée.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: Re: Tu empiètes sur mon espace personnel (Ft. Walburga - Salle commune serp)   Sam 22 Oct - 15:27



    A chaque fois que Walburga embrassait le blond, elle ressentait à chaque fois cette sensation étrange qu'on appelait probablement le bien-être. C'était assez troublant de ressentir cela, la brune n'avait pas vraiment l'habitude. Quoiqu'il en soit, le baiser était aussi divin qu'à chaque fois bien que l'endroit qui n'était qu'autre qu'un placard, n'était pas très confortable et la chute qu'avait eu la jeune Black lui provoquait une douleur phénoménale au crâne.

    Brian était étrangement calme compte tenu de la situation pas vraiment à leur avantage. Si quelqu'un les trouvait ici, et qu'un adulte responsable l'apprenait, les deux Serpentard passerait un mauvais quart d'heure. De plus ils n'avaient pas encore réfléchit au moyen pour se sortir de là.


    La brune n'arrêtait pas de gesticuler pour pouvoir se libérer de son emprise. Voyant que ça ne servait à rien, elle tenta autre chose, une manière un peu plus brutale certes mais que devait être efficace. Elle stoppa tout mouvements. - Comme tu l'as si bien dis Nott, j'étais amoureuse de toi. Je ne le suis plus, mentit-elle. Le mensonge était chez les Black quelque chose d’inné. Il était quasiment impossible de s'en rendre compte. Tout en disant cela, elle posa délicatement les mains sur le torse - qui devait être assez bien fait soit dit en passant à en juger à ce qu'elle sentait sous le tee-shirt du Serpentard- puis le repoussa violemment. Le corps du jeune homme partit alors en arrière puis, dans un bruit sourd, s'écrasa contre la paroi de la petite armoire.

    - Je n'ai rien gâchée puisqu'il n'y avait absolument rien entre nous. C'était juste un jeu. D'ailleurs il était assez drôle jusqu'à ce que l'on tombe amoureux bla bla bla alors j'ai utilisé la magie pour que tu m'oublie. Après j'ai regrettée parce que ça ne m'aidais pas à ne plus t'aimer mais j'y suis parvenue, débita la jeune fille comme si tout cela l’indifférait.


Dernière édition par Walburga Black le Jeu 8 Mar - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Brian Nott


Parchemins : 207
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 21
Localisation : Poudlard

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Tu empiètes sur mon espace personnel (Ft. Walburga - Salle commune serp)   Sam 22 Oct - 19:06

    Brian ne put rien anticiper quand la brune plaça ses mains sur son torse puis le propulsa contre l'armoire juste derrière. Il avait un mal de chien et se tenait la tête entre les mains pour reprendre ses esprits. Les paroles de la serpentard ne l'avaient pas plu du tout, voir même déçu. Il aimait à croire que celle-ci mentait ou se voilait la face mais rien n'était bien sûre. Malgré la douleur, le blond leva la tête et plongea son regard dans le sien.
    - Tu mens. Affirma-t-il clair et net avec un sourire narquois. On ne peut pas me duper là dessus, je sais quand une fille à un penchant pour moi, j'ai le radar, déclara Brian avec une once de vantardise. Mais si tu veux te faire croire que tu n'as aucun sentiments pour moi, vas y. Je m'en fiche un peu vu que moi même je ne ressent strictement rien pour toi. Il avait dit tout ça d'une voix calme voir même fière. Le vert et argent savait que si elle l'aimait ses paroles la blesseraient et il atteindrait donc son but; la blessait autant qu'elle l'a blessait lui. Il ne savait pas s'il l'aimait ou pas, il ne connaissait pas ce genre de sentiments et la seul fois qu'il les avait connu elle lui avait tout fait oublier. Mais ce qui était sûr c'était que c'était faux quand il disait qu'il ne ressentait strictement rien pour elle, il y avait quand même ce petit quelque chose à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Steven V. Krum


Parchemins : 566
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 22
Localisation : Poudlard

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Tu empiètes sur mon espace personnel (Ft. Walburga - Salle commune serp)   Sam 22 Oct - 19:51

Steven descendait quatre a quatre les escaliers menant a son dortoir. Il était allé y récupérer deux trois rouleaux de parchemins a mettre dans son sac de cours car il avait épuisé son dernier rouleau pendant son cours de Défence Contre Les Forces Du Mal.
Alors qu'il traversait d'un pas paisible la salle commune vide d'élèves a cette heure ci, il entendit des bruit étouffés provenant d'une petite porte dans un coin de la pièce. Le brun s'approche doucement en fronça les sourcils. Les bruits qu'il n'arrivait pas a identifier avaient piqués sa curiosité a vif et il de érigions la porte d'un coup de baguette.

La petite porte d'ebene s'ouvrit alors sur Walburga Black et Brian Nott en pleine discussion.. Sa découverte surpris Steven qui haussa les sourcil devant les deux jeunes gens.
Walburga n'était elle pas sensée éviter d'avoir le moindre contct avec le blond ? Le brun fixa son ami avec un pointe d'amusement dans le regard.


- Hm, vous vous amusez beaucoup a ce que je voisdit il en regardant la brune avec un regard on ne peut plus accusateur. Un conseil, la prochaine fois faites un peu moins de bruit.ajoutât-il avec un clin d'oeil sarcastique.

Le jeune homme poursuivit sa route vers la sortie, ne pouvant s'pecher de penser combien Walburga avait brisé leur marché. Il irait lui en toucher deux mots plus tard. On ne brisait pas comme ça un marché passé avec Steven Krum.

____________________________
→ Steven Krum« Still wanna be corrupted. »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: Re: Tu empiètes sur mon espace personnel (Ft. Walburga - Salle commune serp)   Sam 22 Oct - 20:34

    La situation devenait vraiment agaçante et les paroles de Brian l'avait profondément blessée. Walburga était prête à tourner la page mais c’est la page qui ne voulait pas se tourner. Elle l'aimait comme personne mais sa fierté l'empêchait de le lui dire, de lui redire. De plus, lui, ne ressentait plus rien pour elle ce qui voulait dire que le sort avait vraiment fonctionné même si elle lui avait raconté ce qu'il s'était passé entre eux sans trop en dire. Le Serpentard lui manquait. C’était atroce, il lui manquait tellement. Ce n'était pas par vagues, c’était constant. Tout le temps, sans répits.

    La douleur peut se manifester sous différentes formes. Ça peut être un petit pincement, une légère irritation, une douleur lancinante, une douleur que l’on supporte tous les jours. Et il y a le genre de douleur que l’on ne peut pas ignorer. Une douleur si grande, qu’elle bloque tout le reste. Et fait disparaître le reste du monde ! Jusqu’à ce que la seule chose à laquelle on pense, c’est à quel point on souffre ! La façon dont on gère notre douleur dépend de nous. La douleur... On l’anesthésie, on la surmonte, on l’étreint, on l’ignore... Et pour certains d’entre nous, la meilleure façon de gérer la douleur, c’est de foncer tête baissée. La douleur... Vous devez arriver à la surmonter. Espérer qu’elle disparaisse d’elle-même, espérer que la blessure qui la cause se referme. Il n’y a pas de solutions, pas de remèdes miracle. Vous devez respirer à fond et attendre qu’elle s’estompe sauf que celle de la brune ne s'estompait pas. Elle ressentait toujours le besoin d'être proche de lui. Elle voulait l'embrasser, être tout simplement être avec lui et savoir qu'elle devenait aussi pathétique et mielleuse lui donnait la nausée.

    Elle voulait rétorquer quelque chose lui prouvant que ça ne lui faisait rien, que ça ne l'atteignait pas puis tout à coup, la porte du placard s'ouvrit. Salazar l'avait entendu ou peut-être pas vraiment. C'était plutôt Steven Krum..Walburga releva les yeux puis lança un regard noir au jeune brun qui venait de lâcher des répliques puérils et vraiment idiotes. C'est vrai que d'être enfermée dans une armoire était quelque chose d'amusant. La brune sortit alors passablement énervée et blessée. Elle avait rompu le pacte avec Krum et elle allait certainement avoir le droit à des remontrances de sa part.
    Une fois dans la salle commune, elle maugréa des paroles pas des plus sympathique à l'égard de Steven qui venait de disparaître de son champ de vision puis se tourna vers Brian qui était légèrement décoiffé ce qui le rendait encore plus canon.


    - Je ne vois pas pourquoi je mentirais Nott et je m'en fiche complètement que tu ne m'aimes pas. Le mensonge était le seul moyen de s'en tirer indemne, ou quasiment. Elle pouvait abandonner, tout lui avouer et ne plus nier. Mais voilà le problème, elle aimait leur arène.


Dernière édition par Walburga Black le Jeu 8 Mar - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Brian Nott


Parchemins : 207
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 21
Localisation : Poudlard

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Tu empiètes sur mon espace personnel (Ft. Walburga - Salle commune serp)   Sam 22 Oct - 21:12

    Brian attendait impatiemment ce que la brune allait lui répondre, surement une méchanceté pour pas changer. Mais pile au même moment la porte s'ouvrit laissant apparaître Steven Krum. Avec tout ça Brian avait complètement oublié qu'il était coincé, faut dire que la serpentard était quand même une bonne distraction. Il sourit aux paroles de son ami et lui rendit le clin d'oeil.
    - T'inquiètes pas pour ça, s'exclama de blond avant que son ami ne reprenne son chemin.
    Puis il entreprit de sortir du placard et se plaça une main sur le crâne, il avait encore affreusement mal à cause de cette folle. Cette folle qui ne voulait décidément plus partir de ses pensés. Il fit un sourire plus que faut suite aux paroles de celle-ci.

    - Si tu le dis, Black. Dit-il tout en se raprochant de son visage. Il s'approchait de plus en plus de ses lèvres mais fini par dévier et lui faire un bisous sur la joue. Au plaisir ma petite Wal. Faudra qu'on se refasse une soirée de ce genre, c'était cool. Il lui fit un clin d'oeil made in Brian et prit son chemin d'un pas assuré vers son dortoir. Le choque à la tête l'avait pas mal secoué et il espérait pouvoir arrêter de penser à la jeune fille en plongeant dans le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞



MessageSujet: Re: Tu empiètes sur mon espace personnel (Ft. Walburga - Salle commune serp)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu empiètes sur mon espace personnel (Ft. Walburga - Salle commune serp)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Revival :: Slytherin’s Basement-