Poudlard Revival
Cher nouvel élève,
Nous avons le plaisir de vous informer que vous bénéficiez d'ores et déjà d'une inscription sur Poudlard revival. Si des questions vous passent par la tête d'ici là, nous répondrons à votre hibou avec plaisir. Il est par ailleurs nécessaire que je vous prévienne que vous rencontrerez beaucoup de monde au fil du temps mais faites attention à vos fréquentations..

Veuillez croire, en l'expression de nos sentiments distingués.
Minerva McGonagall, directrice.



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 You make me realise I was wrong. (solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: You make me realise I was wrong. (solo)   Dim 11 Déc - 14:49

    Jouer à l'indifferent, faire comme si de rien était, cela devenait insoutenable pour Albus. Victoria ne cessait de le regarder, de chercher à attirer son attention à chaque fois qu'ils se croisaient, c'était comme si elle faisait tout pour attirer son attention, pour qu'il revienne. Mais il  ne reviendrait pas... Elle méritait mieux c'est clair. De plus, le Gryffondor était profondément dégoûté de lui même, il ne souhaitait qu'une chose: disparaître.

    Albus ne sortait de son dortoir que lorsque c'était nécessaire, c'est à dire pour manger et aller en cours. Et encore, il loupait un repas sur deux environ. Ce dimanche, il avait décidé de passer sa journée dans son dortoir. Il avait besoin de dormir après sa semaine de nuits blanches. Il posa sa tête sur son oreiller et ferma doucement les yeux, il ne mit pas longtemps à tomber dans les bras de Morphée.

    Tout était blanc, c'était Londres, recouvert de neige comme on en avait jamais vu. Tout était ralenti, la plupart des moldus avaient abandonné leur voiture bien aimée pour utiliser un moyen de locomotion plus simple: la marche. C'était très beau, tous ces gens qui marchaient, sans aucune voiture dans les rues, c'était irréel. 
    Albus était là, regardant la Tamise qui s'écoulait sous le London Bridge, un pont dont le nom était très connu alors qu'il n'avait vraiment rien de particulier. Le rouge et or était persuadé que les touristes du monde entier le confondait avec le Tower Bridge, figure emblematique de la capitale de l'Angleterre.


    -Albus... dit doucement une voix qui lui était familière. Il se retourna et eut du mal à cacher son choc lorsqu'il reconnut la jeune fille. C'était Annabelle, elle était sensée être morte.
    -Annabelle... Tu.. Tu n'es pas morte? demanda-t-il en bégayant.
    -Bien sur que je suis morte... Cette nuit là, tu ne t'en rappelles pas? dit-il avec un large sourire. Elle semblait bien, paisible, rien avoir avec la jeune fille torturée et effrayée qu'Albus avait connu.
    Je...Je suis désolé de t'avoir abandonné, je suis désolé de tout ce que j'ai fait, j'ai du te décevoir, comme je décevrai tout le monde si un jour ils l'apprennent... dit-il en baissant la tête.
    -Al'... Il faut que tu saches que tu n'es pas un monstre, tu as agi par amour et malgré ce que tu as fait tu as des remords, c'est ce qui te différentie des mages noirs. Tu es bon Albus, tu n'as peut être pas fait les bons choix par contre... dit-elle en s'approchant doucement de son ami. Elle le prit dans ses bras et le serra fort contre lui. Albus se laissa aller quelques instants et versa quelques larmes. Puis, il s'extirpa de son étreinte et la regarda très sérieusement.
    -Comment c'est la mort?
    -C'est paisible, on est libéré de toute forme de négativité...
    -Comme j'aimerais te rejoindre, j'aimerais abandonner.
    -C'est ton choix.

    Brusquement, ce monde blanc s'envola brusquement. Albus ouvrit les yeux, sachant quelle était la première ou peut-être la dernière chose qu'il devait faire. Il saisit un parchemin vierge et rédigea quelques mots à ses parents:
    "Ne me demandez pas comment je sais ça, mais la famille d'Alison est en danger.
    Protégez les à tout prix, c'est tout ce que je demande...
    Je vous aimerai toujours,
    Al'."

    Une fois qu'il l'aurait posté, ce serait bon, ce serait fini, il en aurait fini avec ça, avec tout.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: Re: You make me realise I was wrong. (solo)   Lun 12 Déc - 20:30

    Lorsqu'il était sorti pour poser sa lettre la veille, Albus avait croisé Victoria et Neil étrangement très proche. Ben dis donc, il perdait pas leur temps tous les deux. Le Gryffondor leur avait adressé son regard le plus noir qu'il pouvait faire et s'était hâter de dégarpiller. Il n'avait plus envie de les voir, ensemble ou séparé. Il avait pris sa décision, il ne voudrait plus revoir personne.
    De retour dans sa salle commune, il se cloîtra dans son lit et se blottit sous les couvertures. Quelques larmes remontaient à la surface et le rouge et or faisait tout pour les retenir, pas question de pleurer, pas question de craquer et de montrer un quelconque signe de faiblesse. Il réussit à se calmer en quelques secondes, il ferma les yeux et tenta de chasser de sa tête l'envie de manger. Il n'avait rien avaler et rien bu depuis la matinée.

    En ce premier jour de semaine, lundi, Albus n'avait pas bougé de son lit, il ne s'était pas rendu en cours, avait sauté tous les repas et n'avait rien bu non plus. Il se sentait déjà assez faible et ne comptait pas se lever pour y remédier. Pour l'instant, personne ne semblait avoir remarqué son absence, personne n'était venu le secouer pour qu'il se bouge un peu. Il comptait bien attendre que quelqu'un vienne et si personne ne venait, cela signifiait que son absence ne ferait rien à personne et que tout serait mieux ainsi.
    N'ayant que très peu de forces, Albus ferma les yeux et se laissa sombrer dans le sommeil, comme il le faisait depuis déjà pratiquement ving quatre heures.
Revenir en haut Aller en bas
 

You make me realise I was wrong. (solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Revival :: Gryffindor's Tower-