Poudlard Revival
Cher nouvel élève,
Nous avons le plaisir de vous informer que vous bénéficiez d'ores et déjà d'une inscription sur Poudlard revival. Si des questions vous passent par la tête d'ici là, nous répondrons à votre hibou avec plaisir. Il est par ailleurs nécessaire que je vous prévienne que vous rencontrerez beaucoup de monde au fil du temps mais faites attention à vos fréquentations..

Veuillez croire, en l'expression de nos sentiments distingués.
Minerva McGonagall, directrice.



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Come on baby light my fire [ft. L. Dragonneau - M. Bole]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: Come on baby light my fire [ft. L. Dragonneau - M. Bole]   Mar 3 Avr - 18:25

    La forêt était sombre, et les rares rayons de lune aventureux et en quête de danger ne parvenaient pas à traverser l'épaisse couverture feuillue de la forêt interdite. Les prémices de l'hiver étaient là, présents sous formes feuilles mortes et brunies gisant pitoyablement sur le sol dur, d'un temps allant rafraichissant et de quelques gouttes oscillant en eau et neige. La forêt, composée de hêtres à l'allure triste et fatiguée, de grands chênes mi-verts mi-bruns, d'ifs toxiques mais grands et fiers, de pins orgueilleux et aux épines d'un vert foncé, de broussailles en tous genres, comme du polygonum dont les fleurs étaient tombées et dont les feuilles commençaient à dépérir, de petits buissons d'épines, de rosiers agonisants, de ronces en masse mais fort mal au point... Le sol de terre durcit par le froid était recouvert de feuilles et de branches mortes.

    La forêt, calme, paisible dans la nuit, gardait malgré tout un aspect fort effrayant, et à juste titre. Elle était peuplée de bon nombres de créatures rares, quasi-inconnues, dangereuses, farouches, et craignant fortement les hommes. Toujours à juste titre. La seule personne véritablement apte "circuler" dans l'intégralité de la forêt était le fameux garde-chasse de Poudlard, Rubeus Hagrid, l'imposant mi-géant, mi-homme. Il avait le respect, la force et la connaissance. Le respect étant venu par la force et la connaissance, la connaissance par le respect et la force ... Par sa mère. Bref, en résumé, quiconque ne pesait pas 300 kilos, ne possédant pas une arbalète géante, une barbe brune et touffue, un ventre ahurissant et des bras comme des troncs d'arbres ne devait pas être serein dans cette forêt.
    La Gryffondor avait déposé le vélo contre un arbre peu après que la directrice annonce qu'elle venait de remporter la première épreuve. Et, pour la féliciter, le serdaigle qui venait d'arriver l'embrassa sur la joue. Oui, sur la joue ! Comme un frère embrasse sa soeur. Un peu comme elle faisait à Hugo, ou encore Neil. Il la voyait juste comme une amie d'enfance. Super. Il n'empêche que la rouge & or était devenue aussi écarlate que son blason.
    Une nouvelle fois, la voix de McGonagall se fit entendre.


    " Bien. Maintenant, touchez chacun votre dernière balise. Il s'agit de portoloins. Ils vous mèneront directement à l'épreuve suivante. Cette dernière consiste à prendre un œuf gardé par un dragon. Chacun des participants affrontera un dragon différent. J'espère que vous ne craignez pas la chaleur. A trois. Un, deux.. Trois !"
    Rose toucha le portoloin avant d’atterrir dans une flaque de boue. Évidemment, celle-ci n'était pas gelée. Par la même occasion, elle éclaboussa les deux autres participants. - C'est bien ma veine, pesta-t'-elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lorcan Dragonneau


Parchemins : 114
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 22
Localisation : Hogwarts

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Come on baby light my fire [ft. L. Dragonneau - M. Bole]   Mar 3 Avr - 22:00

     
    Le baiser déposé sur la joue de Rose eut pour effet de rendre la jeune femme écarlate et de faire sourire le Lorcan. 
    Les deux jeunes gens n'eurent pas de parler plus longuement. La directrice annonça la suite de l'épreuve: des dragons. Dire que Lorcan pensait être tranquille pour un petit moment, c'était raté ! 
    Comme indiqué, le Serdaigle toucha la balise bleue avant de se retrouver dans une partie de la forêt un peu moins boisée. 
    La belle rouquine atterrit dans une flaque de boue, et éclaboussa les deux autres sorciers par la même occasion. Bole lança un regard assassin à son ennemie, tandis que Lorcan sourit à la remarque de son amie. 


    "Le premier a rapporté l'œuf de son dragon sera déclaré vainqueur ! Faites bien attention. " , reprit la voix de la directrice. 

    Sans plus attendre, trois petits dragons se matérialisèrent dans le ciel, suivis des trois œufs. 
    Bien que dangereux, les dragons ne semblaient pas trop agressifs. 
    Ne semblant pas se rendre compte du danger, Millicent se précipita vers le premier œuf. 


    "Bole, fais attention !" , lui cria le jeune homme en courant après elle. 
    Ne l'écoutant pas, la blonde continua son chemin: erreur. Deux dragons se mirent en travers de son chemin, visiblement mécontents. Le premier dragon était sur le point de carboniser la verte argent. 
    Même si il n'appréciait pas des masses la Serpentard, Lorcan se jeta sur Millicent et la poussa sur le côté pour la protéger, si bien que ce fut lui qui se prit le jet de flammes. 

    L'odeur de chair brûlé. La douleur horrible qui le tenaillait. Lorcan souffrait affreusement. 
    Par Merlin depuis quand agissait-il comme un Gryffondor ? Ce n'était pas son genre d'aider ses adversaires !
    Tant bien que mal, il releva la tête, et aperçut que les deux dragons avant disparus, ce qui lui laissait le champ libre pour récupérer l'œuf que Millicent désirait à la base. Avec un effort de titans pour se tirer jusqu'à l'œuf et pour oublier sa douleur, le Serdaigle arriva enfin à saisir l'œuf. 


    "La victoire est pour Serdaigle ! Félicitations monsieur Dragonneau. Un campement vous attend plus loin".

    La douleur s'empara totalement de lui. La dernière dont il se souvint fut Rose qui s'agenouilla près de lui. Elle était dans tous ses états. Il tourna de l'oeil. 



Dernière édition par Lorcan Dragonneau le Ven 6 Avr - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: Re: Come on baby light my fire [ft. L. Dragonneau - M. Bole]   Jeu 5 Avr - 19:54

    La nuit était tombée depuis un moment et les dragons ne tardèrent pas à arriver. Rapidement, la rouquine se dirigea derrière un rocher, cherchant la meilleure stratégie pour récupérer l'oeuf la première. Plus elle gagnait d'épreuves, plus elle remporterait des points pour Gryffondor et plus Hugo serait fier d'être son frère. Oui, il était du genre a avoir honte que miss-je-sais-tout junior soit sa soeur. La jeune rousse prit une grande inspiration, gonflant ses petits poumons à bloc. Le froid pénétra en elle, sensation plutôt agréable malgré des membres totalement endoloris.

    « Lumos ! »
    Une boule de lumière apparut au bout de sa baguette magique. Ce sortilège n'était pas vraiment utile vu que la lune était plutôt généreuse ce soir là. Seulement, c'était préférable étant donné la situation. A cette heure, la pénombre commence à vous encercler et il est difficile d'y voir quelque chose sans source de lumière. Malgré l'hiver, les arbres de la forêt gardaient leur feuillage épais et leur hauteur ne donnait en rien la possibilité à la lumière de passer. Ensuite elle considéra le plus grand des arbres de la forêt qui montait à plusieurs mètres au dessus de ses voisins. Son imagination commença à travailler dur, supposant qu'elle pourrait y grimper, attirer l'attention du dragon, sauter et récupérer l'oeuf. Un peu risqué comme plan. Le besoin d'aventures était intense et elle devait l’évacuer. Il ne s'agissait pas là d'être pleinement inconsciente, mais les pulsions qui la menaient à en découdre de telles ambitions étaient plus fortes, plus imposantes que tout. Elle connaissait les risques, elle savait ce qu'elle pouvait encourir, mais n'avait pas peur. La peur était le frein de l'ambition, celui qui rouille le moteur qui est en vous, qui vous oblige à rester à l'écart, celui qui ne vous fera jamais avancer. Rose voulait gagner.
    L'air était bien plus froid dans la pénombre du bois, le souffle court la jeune fille ne pouvait plus attendre une seconde de plus.
    - Accio cailloux. Une fois la pierre dans la main, la rouge & or la lança sur le dragon. Celui-ci se retourna presque aussitôt vers elle. Il fallait que la demoiselle trouve un moyen pour ne pas mourir carbonisée, et rapidement. C'est alors que Millicent se précipita vers l'oeuf le plus proche. Celui que Rose convoitait. Voilà que cette Serpentard de malheur fichait tout en l'air. D'un autre côté, cela avait détourné l'attention du magyar à pointes. En le regardant de plus près, la rousse pouvait distinguer des espèces de cornes en bronze et qu'ilmesurait une bonne quinzaine de mètres. Son immense queue brisa le rocher qui protégeait la Gryffondor et cette dernière fut propulsée un bon mètre plus loin. Elle sentit un jet de flamme lui passer juste au-dessus de la tête et, en jettant un oeil derrière elle, elle réalisa qu'il s'agissait des flammes d'un Boutefeu chinois. La jeune fille roula sur le sol, évitant ainsi de se faire carboniser vivante.

    - Lorcan, hurla-t'-elle. Le Serdaigle s'était précipité sur Bole pour éviter qu'elle ne reçoive le jet de flammes. Le Magyar à pointes ne l'avait pas loupé, c'était le moins qu'on puisse dire. Le brun parvint tout de même à saisir l'oeuf et par la même occasion, offrir la victoire à sa maison. Tant bien que mal, la préfète se releva et arriva rapidement à la hauteur du jeune homme. - Lorcan, je suis là. Tout va bien, murmura Rose en lui caressant la joue. Elle passa le bras du Serdaigle sur ses épaules et le souleva. Bole, qui était aussi dans un piteux état, trainait derrière et durant le trajet qui les séparaient du campement, les deux jeunes filles ne s'échangèrent ne serait-ce qu'un mot.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lorcan Dragonneau


Parchemins : 114
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 22
Localisation : Hogwarts

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Come on baby light my fire [ft. L. Dragonneau - M. Bole]   Ven 6 Avr - 15:12



    L'odeur de chair brûlée continuait de flotter dans l'air ambiant. Toute trace de lutte disparut, comme si la présence des dragons n'avaient été qu'un songe. Était-ce le cas ? Impossible, la douleur causée par les flammes ne pouvait être irréelle.



    "Lorcan !"


    La voix qui venait de l'appeler réveilla à moitié le jeune homme. C'était Rose. Pourquoi était-elle aussi inquiète et jolie à la fois ? Se pouvait-il que ce soit un leurre, un mirage ? Dans l'état dans lequel il se trouvait, Lorcan n'aurait pu le dire, il n'était plus sûr de ce qu'était la réalité, et ce qu'il ne l'était pas. Il nageait dans l'incertitude la plus totale. D'un seul coup, il sentit quelque chose le mettre debout, et l'entrainer quelque part. Une fois de plus, c'était Rose. La lionne s'efforçait de l'aider à marcher autant qu'elle le pouvait. Heureusement pour elle, le campement des trois sorciers n'était pas loin. Millicent Bole se mit sur le lit le plus proche, ne s'intéressant nullement aux deux autres sorciers, tandis que la Gryffondor allongea délicatement le Serdaigle sur un second lit. Ce-dernier s'endormit aussitôt.

    Lorsqu'il se réveilla, il sentit de l'eau couler sur son corps: quelqu'un s'occupait de ses brûlures. Il releva la tête, toujours à moitié dans les vapes, et aperçut une chevelure flamboyante qu'il reconnaitrait entre mille: celle de Rose. Le jeune homme se demandait une fois de plus si tout ceci était toujours réel.


    "Rose ?" , demanda-t-il faiblement.

    N'entendant aucune réponse, Lorcan posa son front contre celui de la rousse. Après tout, si c'était une hallucination, il pouvait bien en profiter. Alors, ne réfléchissant plus, il attrapa les lèvres de la demoiselle, et l'embrassa avec passion. Un baiser qu'il attendait depuis tellement longtemps, qu'il ne voulait pas décrocher ses lèvres des siennes. Pourquoi le ferait-il après tout ?



    Le lendemain matin, il se souvint seulement qu'il s'était fait brûlé par un dragon en protégeant Bole, mais aucun souvenir des soins de Rose ou même du baiser qu'il avait échangé avec elle.


    "Rose, que s'est-il passé hier ? Je ne me souviens même plus comment je suis arrivé là !" demanda-t-il à la Gryffondor qui était assise sur son lit.

    La jeune femme parut complétement déstabilisée par sa question, elle rougit, apparemment gênée.





Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: Re: Come on baby light my fire [ft. L. Dragonneau - M. Bole]   Ven 6 Avr - 21:58

    Une fois au campement, la jeune fille allongea délicatement le jeune homme tandis que Millicent ne se souciait de personne hormis de sa petite personne. C'était bel et bien une Serpentard par Merlin. Aucun merci, aucune considération. Rien. La blonde, allongée sur l'un des lits, fixait le plafond. La rouge & or remplit ensuite une bassine d'eau chaude avant d'y tremper un bout de tissus. Il fallait bien que quelqu'un s'occupe du Serdaigle ! Et puis, il fallait avouer que le soigner n'était pas une corvée.
    « Rose ?» La rousse lui répondit par un sourire.Elle aimait beaucoup Lorcan qui l'avait toujours respectée. Elle plongeait son regard dans le sien, se perdant dans l'éclat de ses yeux. La suite se déroula très vite, elle ne sut jamais quelle folie l'anima à ce moment là, mais c'est presque naturellement qu'elle répondit au baiser du Serdaigle. Au début elle tenta de se dérober mais se laissa finalement aller au baiser. Son coeur battait la chamade tandis que leurs lèvres se touchaient, se séparaient, se retrouvaient. Vivante, la Gryffondor se sentait vivante, si bien qu'elle laissait ses mains aller sur sa nuque.

    Elle s'était éloignée rapidement du jeune homme, revigorée et effrayée par ce baiser. Elle ne savait plus quoi penser, quoi ressentir. Des sentiments étranges brulaient en elle, avec une force que jamais elle n'aurait pu imaginer ressentir. La rouquine se glissa dans le dernier lit, hagarde et tremblante.Les images du baisers lui revinrent en tête tandis qu'elle fermait les paupières. Pourquoi avait-il fait ça ? Quelle en serait la suite ? Étrangement, malgré les milles questions qui hantaient son esprit, elle se sentait bien, comme en paix. Comme si ce baiser avait été bénéfique. Comme s'il avait répondu aux questions qu'elle se posait depuis longtemps déjà. Comme si ... Non c'était stupide. Elle, avoir des sentiments pour Lorcan ? Elle ayant des sentiments ? Être amoureuse, encore ? Impossible, inconcevable, inimaginable. Elle se forçait à ne plus y penser tandis que la fatigue la gagnait peu à peu. Quand elle croisa le regard de Millicent , un étrange frisson la parcouru, les images du baiser lui revinrent en tête, un raclement de gorge, un regard vert aperçut à peine une seconde, une longue chevelure blonde entraperçue. Bole avait tout vu et, bientôt tout Poudlard serait au courant. Si ce n'est déjà fait.
    Elle pensait aussi à Scorpius..Revenir sur le passé, et qui plus est sur leur passé commun n’avait absolument rien d’une bonne idée. Autant la nostalgie pouvait avoir du bon pour certains, que dans son cas à elle, il n’y avait rien à faire, cela faisait toujours remonter des souvenirs qu'elle ne jugeait pas vraiment bon. Bien sûr. Pourtant, elle aurait très bien put ne prendre que les bons moments passés ensemble, ceux où ils avaient vraiment été heureux, et il y en avait eu un nombre important… Mais c’était comme tout, dans une relation, on avait tendance à retenir les très mauvais moments au dépit de ceux qui avaient tout du réellement mémorable. Tout avait surement été de sa faute, Rose ne pouvait pas nier sa grande implication dans l’échec de leur couple, ils auraient pu continuer ainsi sur cette pente raide, celle qu’ils avaient commencé à dégringoler sans pouvoir la remonter. Tout ça par sa faute, enfin, elle avait perdu la mémoire mais maintenant qu'elle l'avait retrouvé, elle niait tout en bloc. Préférant ne plus retenter l'expérience avec Malefoy. Elle s’était vite rendu compte qu’elle devait mettre fin à cette relation. Cette perte de mémoire était bien tombée. Mais ça ne s’était pas vraiment passé comme elle aurait pu l’espérer, pour sa part ses sentiments ne s’étaient pas tassés et elle avait même perdu cette présence qu'elle appréciait tant. Néanmoins, même si les sentiments étaient toujours là et que le manque avait fini par creuser sa place dans son esprit pour à présent y être constant, ils ne pouvaient pas revenir en arrière. C’était totalement impensable.

    Lorsqu'elle rouvrit les yeux, les rayons du soleil traversaient la petite ouverture de la tente. Le jour de la dernière épreuve était arrivé. Enfin. Elle jouait le tout pour le tout. Aujourd'hui, miss Weasley allait gagner. Peut importe si elle devait une fois de plus affronter des araignées ou d'autres bestioles répugnantes ! Et puis, les Gryffondor étaient sensés être courageux n'est-ce pas ? Assise en tailleur sur le lit, elle attendait que les deux autres participants se réveillent.

    « Rose, que s'est-il passé hier ? Je ne me souviens même plus comment je suis arrivé là !» demanda Lorcan en se réveillant brutalement. La jeune fille fut quelque peu prise de court. "Tu t'es fais carbonisé par deux dragons énormes pour sauver Bole et tu m'as embrassé. Enfin tu vois, rien d'extraordinaire !" - Euhm.. et bien tu as gagné l'épreuve des dragons mais peu de temps après tu t'es évanouis. Je t'ai ramené au campement pour pouvoir soigner tes blessures. Elles sont superficielles, rien de grave, répondit-elle à un débit quelque peu..rapide. Peut-être trop même. - Et ton tee-shirt n'a pas survécu. Le jet de flammes l'a complétement désintégré alors je l'ai jeté. Et puis c'était plus pratique que tu sois torse nu pour te soigner.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞



MessageSujet: Re: Come on baby light my fire [ft. L. Dragonneau - M. Bole]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Come on baby light my fire [ft. L. Dragonneau - M. Bole]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» morrigan ► light my fire
» (F) Natalia Dyer ➤ If night falls in your heart, I'd light the fire
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Revival :: Outside the Castle :: Le Tournois des 4 Maisons :: Première épreuve :: The Dragon-