Poudlard Revival
Cher nouvel élève,
Nous avons le plaisir de vous informer que vous bénéficiez d'ores et déjà d'une inscription sur Poudlard revival. Si des questions vous passent par la tête d'ici là, nous répondrons à votre hibou avec plaisir. Il est par ailleurs nécessaire que je vous prévienne que vous rencontrerez beaucoup de monde au fil du temps mais faites attention à vos fréquentations..

Veuillez croire, en l'expression de nos sentiments distingués.
Minerva McGonagall, directrice.



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Is It You [Ft. Alan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Nérissa W. Arcand


Parchemins : 60
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 22
Humeur : I'm good

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Is It You [Ft. Alan]   Sam 5 Mai - 16:21

IS IT YOU?
Ft. Alan Ekimov & Nérissa Arcand

Les vacances étaient déjà derrière les étudiants de Poudlard et Nérissa avait dû quitté la maison de son père et revenir à l’école le dimanche après-midi. L’Australienne était un peu soulagée de devoir quitter son pays natal… l’ambiance dans la maison était plutôt froide quand son père n’était pas là. Certes, il y avait les domestiques mais aucun d’eux ne l’approchait comme tétaniser qu’elle ne leur lance un sort. La seule qui prenait réellement la chance de venir passer du temps avec elle, c’étai sa nourrisse qui vivait avec elle depuis qu’elle est bébé. Étrangement, cette dernière n’avait jamais l’air de vieillir ce qui était assez troublant. En effet, Consuela n’avait pas une seule ride qui s’est rajouté à son froid depuis qu’elle ne s’occupe d’elle… c’est à croire que Néri n’est pas la seule avec des pouvoirs magiques dans la villa Arcand. Tout de même, la belle brune avait passé le plus clair de ses vacances à lire au bord de la plage. Le bruit des vagues s’écrasant sur la plage avait le don de l’apaiser tandis qu’un livre lui permettait de sentir qu’elle ne perdait pas son temps… chose dont elle a horreur d’ailleurs.

Toutefois, la verte et argent avait du mal à réellement faire le vide dans sa tête… depuis l’évènement du mariage du quel elle gardait une profonde entaille sur l’épaule et une partie du sternum, elle n’avait pas réussi à oublier ce qui s’y était produit. En effet, après une attaque de mages noirs, la belle brune avait perdu sa baguette et s’était retrouver à la merci de celui qui lui fit cette coupure. Après cet éclair miroitant de lumière qui l’a fit tomber, elle se souvient vaguement de bras qui l’avaient entourée puis tirée derrière lui pour ensuite battre le mage. Légèrement sonnée, Néri n’avait pas eut le temps de réellement voir de qui il s’agissait mais elle le savait très bien au fond. Ça ne pouvait être que lui. Nérissa se souvenait de la conversation qu’elle avait eut avec lui pendant le mariage avant qu’elle ne sorte de la salle pour prendre l’air et qu’elle y rencontre Alex… ce chevalier servant avait encore essayé de la protéger. Ce qui, depuis un petit moment, avait le don de l’enrager! Pendant toutes les vacances elle n’avait cessé de repasser en boucle toute la scène et ce sans arrêt… essayé de voir si ça n’avait pas pu être quelqu’un d’autre que cet imbécile mais elle ne voyait aucune explication logique autre que celle-ci.

La belle Arcand revint à l’école et défit ses paquets en prenant soin de bien reprendre le lit au fond de la pièce question d’être un peu plus à l’écart de ses colocataires qui gloussaient déjà et couinaient rien à l’idée de se retrouver l’une et l’autre. Parfois, Nérissa se demandait pourquoi elle ne partageait pas son dortoir seulement avec sa meilleure amie ou même, à la limite, un des garçons avec qui elle s’entendait si bien. Elle se souvenait quand elle fréquentait l’un des membres de sa maison et que, parfois, elle dormait dans son dortoir avec lui car ses compagnonnes de chambre étaient simplement insupportables! Sans perdre trop de temps, voyant que Victoria n’était toujours pas rentrée, la belle soupira et partit dans les couloirs en direction de la bibliothèque.

Dans les couloirs, il planait un drôle d’euphorie. Ce genre d’excitation que l’on perçoit à la rentrer ou au retour des grandes vacances de Noël quand tout le monde retrouve ceux qu’ils n’ont pas revus depuis des lustres. Contrairement au reste des étudiants, Néri ne partageait pas ce sentiment… simplement parce que ce n’était pas réellement «elle». Alors qu’elle arrivait enfin au sommet des escaliers de pierre qui la menait au quatrième étage, la belle brune vit, se dirigeant dans la direction opposée, le jeune homme qui n’était pas sortis de son esprit – et ce bien malgré elle – pendant toute les vacances. Elle se dirigea alors vers lui d’un pas assuré. Une fois à sa hauteur, elle l’agrippa par la cravate ignorant les commentaires de ses amis et elle marmonna entre ses dents qu’ils devaient parler. Sans même le laisser répondre, la belle le tira par sa cravate un peu plus loin et le poussa doucement contre un mur. En croisant ses bras fermement contre sa poitrine elle dit :


- «c’était toi, pas vrai? Au mariage…»
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alan Ekimov


Parchemins : 70
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 23
Localisation : Bristol, UK

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Is It You [Ft. Alan]   Sam 5 Mai - 18:14

    Pendant l'attaque, Alan s'était débrouillait pour sauver le plus de personne possible. Il s'était retrouvé face à des mages noirs à deux reprise, par chance il les avait stupéfixier à temps qu'ils ne tuent le Gryffondor. Ce dernier avait d'ailleurs trébuché sur quelque chose, ce quelque chose s'était révélé être un corps, corps qui se releva être Matthew Krum, le frère cadet de Steven et Pandora. Vu le sang qui s'écoulait de son corps et sa posture qui était des plus invraisemblable, il était obligatoirement mort. Alan ne voulait même pas imaginé comment devait se trouvait sa famille à présent. Pour la première fois de sa vie, le rouge et or éprouvait de la peine pour Steven Krum, il avait déjà perdu son père, maintenant c'était au tour de son petit frère et de son meilleur ami. Alan, lui qui n'avait jamais perdu personne à qui il tenait, il ne pouvait pas comprendre. Il se releva et continua son chemin, baguette en main, mais malgré tout, sa chute lui avait à moitié cassé un poignet et son menton était écorché. Il se trouva nez à nez avec un autre corps, un corps de femme, vu ses vêtements il appartenait aux mages noirs. Elle avait été brûlée vive, mais malgré son corps rougit par les flemmes, et les nombreuses cloques qui la rongeait, son visage était encore reconnaissable. Alan avait eu des hauts le coeur, et des frissons d'effroi lui avait parcouru le corps. Il s'était quand même retint de vomir, mais on ne pouvait pas en dire la même chose d'Helena, qui était juste derrière lui. Son cousin, la ramena dans les maisons des Potter, puis repartit à la charge. Un cri d'une voix familière attira son attention, il tourna le regard vers ce bruit pour y découvrir Nérissa, au prise avec un mage noir. Ce dernier lui lançait un sort impardonnable, ses cris de douleur rendait fou furieux le rouge et or. Ce dernier se précipita vers eux, et, ni une ni deux, désarma le mage noir pour qu'il arrête de faire souffrir la Serpentard, puis l'envoya valser à l'autre bout du jardin pour qu'il s'écrase contre une table. Il porta la jeune fille dans ses bras, puis l'emmena dans la maison des Potter. Elle était complètement dans les vapes, mais pas encore inconsciente. Quelques minutes plus tard, l'attaque était terminé, les mages noirs était partit, laissant un véritable champ de bataille derrière eux. Il y avait de tout partout, des morceaux de tables, de nourritures jonchaient le sol. Le corps de Matthew Krum, Heath Montague et la mage noire était présent un peu partout. Lorsque les gens eurent reprit leurs émotions, ils parcoururent tous le jardin, découvrant les victimes. Les familles pleuraient le proche qu'ils avaient perdu. Alan découvrit avec effroi que celle qui avait été brûlée vive était la mère de Scorpius, sa famille et Victoria transplanèrent aussitôt, avec le corps de la mage noire. Les parents de Heath transplanèrent avec le corps de leur fils, puis ce fut au tour des Krum de s'en aller avec le corps de Matthew. Tour à tour les invités partaient. Jusqu'à ce qu'il ne reste plus que Harry, Ginny, les trois enfants, Helena et Alan. Neil qui lui aussi habitait là bas avait été transporté d'urgence à Ste Mangouste.
    Alan resta durant le reste des vacances chez les Potter, ses parents et ceux de James s'était mis d'accord. Alan ne pouvait pas rester chez lui avec sa mère, en ce moment. A cause de l'affaire Iria et tout le tralala. Il raconta son histoire avec la Serpentard et sa famille à James. Ce dernier comprit alors pourquoi ils étaient aussi proches. Puis ils discutèrent du mariage, de l'attaque, des victimes... jusque tard dans la soirée. La nuit du rouge et or fut des plus mouvementés, la vision du corps brûlé de la mère de Scorpius le hantait, en plus du corps mutilé du cadet Krum.
    Dès le lendemain matin, ils durent tous nettoyer le jardin. Rapidement ils retrouva son aspect habituel. Durant ce petit ménage, Alan trouva dans le jardin une baguette, à l'endroit où avait été attaqué Nérissa. Il la garda avec lui, il la lui rendrait dans le Poudlard Express. Mais lorsqu'il monta à bord de ce train, quelques jours plus tard, il ne vit pas la jeune fille. Par contre, il aperçut sa meilleure amie Emily, qui allait vraiment mal, elle venait tout de même de perdre l'homme qu'elle aimait. Elle était resté durant tout le trajet dans le wagon des préfets avec Steven Krum. Ces deux avait l'air d'ailleurs très proches, sûrement du à la mort de Heath.
    Arrivé à Poudlard, il se dirigea vers son dortoir pour y rangeait ses affaires. Lorsqu'il termina, il décida de se rendre dans le parc, avec quelques amis, dont James. Au détour d'un couloir, il sentit quelque chose lui attrapait le bras. Il se retourna pour découvrir Nérissa.

    - Je vous rejoint plus tard, lança Alan à ses amis qui poursuivirent leur chemin vers le parc.
    Elle lui posa la question qu'il voulait entendre : si c'était bien lui qui l'avait sauvé au mariage. Le jeune homme répondit un simple oui avant de l'informer qu'il avait récupéré sa baguette magique au mariage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nérissa W. Arcand


Parchemins : 60
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 22
Humeur : I'm good

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Is It You [Ft. Alan]   Sam 5 Mai - 22:26

IS IT YOU?
Ft. Alan Ekimov & Nérissa Arcand

«oui»… OUI? C’est vraiment tout ce qu’il avait à dire? Elle ne le comprendrait jamais décidemment. À quoi bon être l’une des meilleures étudiantes de l’école et être en avance dans le cours de Défense contre les forces du mal si on ne peut même pas se sauver les fesses à un moment décisif et que notre pire ennemi doit le faire à notre place? Elle ne comprendrait sans doute jamais ce qui le poussait à toujours être aussi gentil avec elle alors qu’elle fait son possible pour l’envoyer paitre. La vraie raison d’un tel comportement? Nérissa déteste de voir qu’il puisse être aimer de la majorité des filles juste parce qu’il n’est pas désagréable à regarder et qu’il est «drôle»… c’est une chose qui lui fait parfois regretter d’être née avec le chromosome X. Lorsque le rouge et or mentionna sa baguette, les traits de la belle brune se détendirent et on pu même apercevoir un léger sourire soulagé apparaitre sur son visage normalement aussi impassible lorsqu’elle s’adresse au jeune gryffondor. Elle murmura un «merci» à peine audible tandis que le jeune homme lui demanda de rester là tandis qu’il allait la chercher. Avant qu’elle ne puisse rétorquer, il était déjà disparu au coin d’un couloir.

La belle soupira, leva les mains au ciel d’exaspération et se laissa tomber sur le banc à côté d’elle. Elle ne comprendrait jamais ce type… comment pouvait-il savoir que c’était bel et bien sa baguette? C’est quand-même pas comme si son nom était gravé dessus… elle commence à ce dire que ce type l’espionne pour en savoir autant sur elle. Toutefois, elle devait admettre qu’elle avait eut un sentiment de sécurité lorsqu’il la prit dans ses bras pour la porter à l’intérieur. Néri mit sa main instinctivement sur son entaille à l’épaule qui lui chauffait de temps à autre. Il ne fut pas long pour elle de comprendre que si on ne l’avait pas tuer sur le champs c’était à cause de ses origines… vaut mieux prendre temps d’achever une sang-mêlé. Elle soupira et ne pouvait pensé qu’elle aura cette affreuse cicatrice sur le long de sa clavicule et le début de son épaule pour le restant de sa vie. Elle crispa sa mâchoire et regarda en l’air pour ne pas s’emporter. Alan revint juste à temps avec sa baguette pour sortir la belle de ses rêveries déprimantes. Elle lui prit la baguette des mains et se redressa. Elle réajusta sa jupe pour qu’elle arrête cinq centimètres au dessus de son genou et attachait sa cravate verte et grise comme il le faut. Ses cheveux détachés parfaitement frisés tombaient sur son visage alors qu’elle tentait désespérément de les dégager. Après avoir ranger sa baguette dans la poche de sa robe de sorcier, la belle Arcand leva les yeux vers le jeune homme aux yeux azur pour regarder brièvement son regard clair puis elle déviât les yeux.


- «Et… et ton poignet? » s’enquit-elle alors qu’elle pointait doucement sa main d’un bref coup de menton. Non pas qu’elle avait changé son opinion à son sujet, mais elle devait avouer qu’il n’était peut-être plus le gamin condescendant et prétentieux qu’il a été. Cette idée, bien que farfelue pour Nérissa, la fit sourire faiblement tandis qu’elle fixait toujours le poignet d’Alan.
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alan Ekimov


Parchemins : 70
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 23
Localisation : Bristol, UK

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Is It You [Ft. Alan]   Dim 6 Mai - 15:00

    Dès qu'ils se retrouvèrent seul à seul, le Gryffondor évoqua le fait qu'il avait la baguette de la jeune fille. Cette dernière parut un peu étonnée qu'il l'est, et surtout qu'il sache que ce soit la sienne. Même si la réponse à cette question n'était pas bien compliqué. Il lui demanda de l'attendre là, puis il partit en direction de la tour des Gryffondor, il donna le mot de passe à la grosse dame puis monta dans son dortoir, qui était vide. Il ouvrit sa malle qui était juste devant son lit, fouilla dedans et y dénicha la baguette de la verte et argent. Il descendit alors en trombe les escaliers puis atterrit en moins de cinq minutes devant Nérissa. Il lui sourit, puis lui tendit sa baguette qu'elle prit d'un geste un peu trop brusque. Elle rangea sa baguette dans la poche de sa robe de sorcier, Alan ne fut pas étonné qu'elle ne le remercie pas, puis regarda le jeune homme dans les yeux dura un bref instant avant de détourner le regard. D'un signe de tête elle pointa son poignet gauche qui avait un bandage.
    - Oh ça, fit-il en baissant les yeux vers son poignet, ça va c'est rien je pourrai l'enlever dans pas longtemps. Et toi ça va ?
    Le rouge et or, lorsqu'il avait ramené la jeune fille dans la maison des Potter, il avait remarqué qu'elle avait une profonde entaille sur la clavicule et qui descendait sur son épaule. Après qu'elle ait répondu, il lui demanda ce qu'il avait fait durant le reste des ses vacances. Puis ce fut à son tour de lui raconter.
    - Oh je suis resté chez les Potter, avec James, répondit Alan. C'était plutôt cool.
    Le Gryffondor ne lui raconta pas pourquoi il avait passer chez vacances chez les Potter au lieu de chez lui, et puis, franchement si elle lui demandait, il inventerait quelque chose comme quoi ses parents partait en vacances rien que tout les deux ou alors, que tout simplement son meilleur ami l'avait invité. L'affaire Iria n'était pas vraiment à raconter à "n'importe qui". Qui sait ce que ça pourrait provoquer.
    Le jeune homme proposa à la jeune fille de descendre dans le parc avec lui, elle accepta malgré sa réticence. Ils s'assirent tout les deux sur un banc, un long silence s'installa entre eux avant que la Serpentard ne le brise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nérissa W. Arcand


Parchemins : 60
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 22
Humeur : I'm good

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Is It You [Ft. Alan]   Dim 6 Mai - 15:41

IS IT YOU?
Ft. Alan Ekimov & Nérissa Arcand

Allez savoir pourquoi Nérissa se souciait soudainement de la santé d’Alan Ekimov, c’était peut être par simple politesse, après tout il lui avait quand même sauver la vie. Étrangement, elle sourit faiblement lorsqu’il dit qu’il pourra l’enlever sous peu. Par convention, sans doute. C’est du moins ce qu’elle affirmait intérieurement question de ne pas dire n’importe quoi. Il s’informa à son tour de savoir comment elle allait et instinctivement, elle portait une main à sa clavicule blessée.

- «Oh ça va… c’est qu’une égratignure… » Mentit-elle d’un ton de voix indifférente. Pourquoi lui mentir alors qu’elle sait très bien qu’il a vu la taille de l’entaille? Parce qu’elle ne tient pas à être faible. C’est une jeune femme fière cette Nérissa! En temps normal, la belle aurait coupé la conversation à ce moment précis puisqu’elle n’avait pas l’habitude de faire de longs dialogues avec lui.

Quand le rouge et or se mit à lui raconter ses vacances, la belle se contenta d’hocher de la tête en silence. Elle avait la nette impression que la raison pour laquelle il n’élaborait pas plus lui était très personnelle. Comment pouvait-elle le savoir? Parce qu’elle s’aperçut que son visage s’est assombris dès qu’elle lui avait posé sa question. On peut dire qu’elle n’aimait pas mais pas du tout le Gryffondor devant elle mais elle était une fine observatrice et elle a toujours pensé que le non-verbale parlait plus dans une conversation que la bouche. Elle n’évoqua que brièvement son voyage en Australie, légèrement indifférente, après tout, c’est là qu’elle avait grandit. Il n’y a rien de bien intéressant sur un séjour d’une semaine à peine.

La jeune Arcand fût surprise lorsqu’il lui proposa de l’accompagner dans le parc. Normalement, leur route se serait séparée après cette petite conversation sans trop d’intérêt. Dieu seul sait ce qui lui a prit d’accepter après quelques secondes… ou peut-être était-ce des minutes de délibération mentale. C’est alors que les deux étudiants se dirigèrent vers les escaliers pour y descendre au premier étage. La température était tout de même fraiche pour ce temps-ci de l’année mais bon… c’est l’Écosse, non? Le vent vint s’abattre sur eux dès qu’ils s’avancèrent dans le parc. Nérissa ne fût par surprise de voir quelques regards tournés vers eux les dévisager alors qu’ils cheminaient dans le parc jusqu’à un grand arbre sous lequel la belle jeune brune s’assied. Alors qu’elle regardait le ciel et l’horizon, les yeux comme dans un nouvel univers, elle demanda sans trop faire attention.


- «Pourquoi es-tu venu me sauver?»
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alan Ekimov


Parchemins : 70
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 23
Localisation : Bristol, UK

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Is It You [Ft. Alan]   Dim 6 Mai - 17:47

    La jeune fille lui avait posé LA question piège. Pour Alan, la raison pour laquelle il l'avait sauvé était clair, car elle lui plaisait, mais comment le dire à une fille qui "officiellement" le détestait ? Il hésita durant un petit moment, fixant un point dans l'horizon. Il ne savait pas comment lui dire, peut-être fallait-il qu'il lui dise la vérité... Non, il devait mentir. Un mensonge crédible. Le Gryffondor réfléchissait à toute vitesse. Il ne pouvait laisser personne mourir comme ça devant ses yeux sans qu'il agisse ? Ça, ce n'était pas tout à fait un mensonge, et sûrement plus crédible que n'importe quel autre mensonge qu'il pourrait inventer.
    - Tout simplement car je ne pouvais pas rester là, à te regarder mourir devant mes yeux sans rien faire, lui répondit-il en plongeant ses yeux dans ceux de la jeune fille.
    Cette dernière parut un peu troublée, et elle détourna le regard. Nérissa, se leva, et s'apprêta à s'en allant, mais le rouge et or la rattrapa en attrapant délicatement le main de la jeune fille. Mais celle ci, dégagea sa main aussitôt. Alan essaya de trouver quelque chose pour qu'elle reste. La seule chose qui lui passa par la tête était un peu idiote, il le savait, mais il ne voulait pas qu'elle parte.

    - Est-ce que tu sais faire un patronus ? lui demanda t-il un bêtement.
    La Serpentard avait l'air un peu étonné de sa question, mais elle lui répondit quand même, oui elle savait en faire.

    - Tu pourrais m'apprendre ? J'ai toujours rêvé d'en faire un !
    La jeune parut hésité. Elle devait sûrement se demander si c'était un coup foireux. Alan aimerait tellement qu'elle accepte, comme ça, il aurait pu passer plus de temps avec la jeune fille, et ils auraient pu tisser plus de liens. Le jeune homme se demanda alors, si, un jour il pourrait se passer quelque chose entre eux. Après tout, elle commençait un peu à s'adoucir avec lui. Tandis qu'il attendait sa réponse, il aperçut son groupe d'amis qui le regardait étrangement. Il leur fit un signe de tête en signe de s'occuper d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nérissa W. Arcand


Parchemins : 60
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 22
Humeur : I'm good

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Is It You [Ft. Alan]   Lun 7 Mai - 22:28

IS IT YOU?
Ft. Alan Ekimov & Nérissa Arcand

La belle brune n’avait aucune idée des raisons qui l’avaient poussée à suivre le Gryffondor dans le parc… après tout, elle ne serait pas surprise de se voir aspergée d’eau ou de matière visqueuse. Après tout, le jeune homme était sans doute l’un des plus farceur de toute l’école. Alors qu’elle cheminait dans le parc, la belle se rappelait un hiver en deuxième année, la jeune Arcand venait de sortir de la bibliothèque lorsqu’Alan, James et quelques autres gryffondor avait mit au point l’une de leur blague idiote dont elle fût malencontreusement la victime. Normalement, cette plaisanterie de mauvais goût était destinée au concierge qui, même depuis des dizaines d’années, avait le don d’être particulièrement agréable… pour ce qui est d’être le bouc-émissaire des farceurs de Poudlard. Non, non… il est impossible de croire que Rusard puisse être agréable d’aucune autre façon. N’empêche que depuis ce jour, la belle brune a toujours eut beaucoup de mal à faire confiance à Alan… surtout lorsqu’il lui demandait de l’accompagner quelque part… ce qui, maintenant que j’y pense… n’était encore jamais arriver depuis qu’elle le connait.

Elle pu réprimer au dernier instant un soupire de soulagement lorsqu’elle vit qu’aucune blagues ne l’attendait sous l’arbre où ils se sont assit. Le soleil illuminait les yeux verts de la jeune Serpentard qui regardait en direction du château. La réponse d’Alan ne la surprit même pas. Un Gryffondor qui se doit de sauver tout le monde? Rien de nouveau sous le soleil dirons nous… toutefois, le délai du jeune fût ce qui attira son attention. Il répondit un peu en décalage, comme s’il cherchait sa réponse. La belle ne s’y attarda pas plus que ça et regardait alors autour d’elle comme pour fuir son regard bleuté. Toutefois, lorsqu’il s’obstina à la regarder, Nérissa se sentit un peu malaise puisqu’elle pouvait sentir le regard d’Alan peser sur ses épaules. C’est alors que, prise d’inconfort, la verte et argent s’est empressée de se lever pour partir lorsque soudain une pression se fit sentir autour de sa main, il s’agissait de celle du jeune homme qui la retenait de partir. C’était effrayant de voir combien elle pouvait parfois être prévisible. Sans perdre une seconde, dans un mouvement brusque, la belle brune se défit de son emprise en se retournant vers lui.

À la question d’Alan, Nérissa levait un sourcil. Un Patronus? Elle acquiesça pour toute réponse et croisa les bras contre sa poitrine. Encore une fois, le rouge et or avait les yeux encrés dans ceux de la Serpentard qui ne pouvait soudainement plus s’en défaire. Il lui demanda de lui apprendre, elle dû se retenir de pouffée de rire.


- «Quoi? Ça ne s’apprend pas en criant Ciseau, Ekimov, c’est énormément de travail… de patience… rare sont les sorciers qui l’ont du premier coup… et puis, tu n’as aucun membre de ta maison qui peut t’aider?»

Nérissa se tu soudainement. Ses traits se détendirent et elle avait un air incrédule qui trônait sur son visage normalement si impassible devant le jeune Ekimov.

- «Alan…» dit-elle pour l’une des rares fois de sa vie «Qu’est-ce que tu cache?» Elle fronçait légèrement les soucils et ajouta «Depuis quand tu me demande mon aide pour quoi que ce soit?»
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alan Ekimov


Parchemins : 70
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 23
Localisation : Bristol, UK

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Is It You [Ft. Alan]   Mer 9 Mai - 12:51

    Alan se demandait bien à quoi pouvait ressembler le patronus de la jeune fille. Un animal gracieux, beau, mystérieux... comme elle. Mais la Serpentard le coupa dans son élan. Alan. Quel curieux prénom. Peu de gens l'appelait de la sorte. D'habitude, on l'appelait par son nom de famille, Ekimov, le jeune homme détestait son prénom qu'il trouvait trop banal et un peu trop vieux. Et ne parlons même pas de son second prénom. De toute les personnes qu'il connaissait, Nérissa était celle qui l'appelait le moins par son prénom, qui l'appelait tout court à vrai dire. Mais cette fois, elle l'avait appelée Alan. Le nombre de fois où elle l'avait appelé par son prénom pouvait certainement ce compter sur les doigts d'une main. Elle se demandait bien pourquoi il lui demandait ça. Elle avait raison, il y avait bien des membres de sa maison qui savait en faire, mais il préférait que ce soit elle. Il allait mentir en répondant que non mais avant qu'il puisse prendre la parole, elle la lui coupa en lui posant une question, encore pire que la précédente. Ce qu'Alan cachait. Ce qu'il cachait ? Ses sentiments pour elle c'était sûr. Mais comment lui dire... L'embrasser, ne pas l'embrasser ? Telle était la question. De toute façon, un jour ou l'autre elle le saurait, et mieux valait que ce soit maintenant, plutôt que plus tard lorsqu'ils deviendraient amis et qu'elle ne le considérait seulement comme un ami, ou encore pire, lorsqu'elle se trouverait quelqu'un. Alors, sans réfléchir, il se leva, s'approcha de la jeune fille et posa ses lèvres sur les siennes. Elle frémit un court instant puis se laissa aller, elle lui rendit presque son baiser. Lorsqu'il détacha ses lèvres des siennes, elle le regardait troublée. Elle ne savait pas quoi dire, Alan non plus. Allait-elle partir ? Lui rendre son baiser ? Ou le gifler puis lui hurler dessus en lui demandant ce qu'il lui était passer par la tête. Mais il y avait une chose que le Gryffondor savait : il ne regrettait pas. Non, non, il était même plutôt fier de lui. Il avait réussi à prendre son courage à deux mains. Puis, il pourrait au moins se dire qu'il l'a embrassé.
    Les deux jeunes élèves restèrent face à face, sans rien dire, sans rien faire. Alan sentait sur lui quelques regards, sûrement des jeunes étonnés. Il n'y prêta guère attention.

    - Nérissa ? lui dit-il presque à voix basse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nérissa W. Arcand


Parchemins : 60
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 22
Humeur : I'm good

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Is It You [Ft. Alan]   Mer 9 Mai - 14:54

IS IT YOU?
Ft. Alan Ekimov & Nérissa Arcand

Nérissa resta choquée lorsqu’il s’approcha d’elle. Qu’est-ce qu’il allait faire? Pendant quelques secondes elle craint même pour sa vie! Elle eut un mouvement de recule puis… elle sentit quelque chose de doux et de chaud se posé sur sa bouche… les lèvres du jeune Gryffondor! Nérissa avait les yeux écarquillés, les bras de chaque côté de son corps frêle et elle était pétrifiée! Alan Ekimov, Gryffondor et ennemi de toujours l’embrassait. Un éclair de réflexion traversa son esprit… c’était bien. Enfin, il n’embrassait pas mal du tout à dire vrai. Il se recula après quelques instants et elle était là, immobile. Les yeux ronds profondément encrés dans les sien, la bouche légèrement entre-ouverte à cause de l’effet de surprise. Que venait-il tout juste de se passer? Ils discutaient puis vint un silence presque aussi lourd que celui-ci et puis… il l’avait embrassé? La belle verte et argent se demandait si ce moment venait d’avoir lieu ou si elle avait un coup de chaleur la faisant délirer. Pourtant, dans les yeux du Gryffondor, l’héritière Arcand comprit très vite que c’était bel et bien vrai. Il murmura son nom, elle leva la main pour qu’il se taise.

- «Non. Fermes-la.»

Murmura-t-elle à son tour. Elle ferma les yeux et se pinça les lèvres puis, comme si elle venait de redécouvrir ses capacités motrices, elle lui décocha une belle gifle qui atterrit durement sur sa joue qui rougit suite à l’impact. Les élèves autour d’eux les fixaient, elle n’avait pas besoin de les voir, elle sentait le poids de leur regard sur ses épaules et dans son dos, elle les entendait presque murmurer.

- «Qu… qu’est-ce que… mais… q… quoi? » balbutia-t-elle difficilement. Elle soupira, dévia le regard un bref instant puis lui saisit la nuque de ses deux mains pour, à son tour plaquer ses lèvres contre les siennes. Merlin seul sait ce qui lui passa par la tête à cet instant où leur bouche se rencontrèrent pour la seconde fois de l’après-midi, tout ce qu’elle savait, c’était qu’elle voulait retrouver la petite boule qui s’était formé dans son ventre la seconde où elle avait sentit son contact. Brutale réalisation de voir qu’une personne que l’on détestait depuis tout ce temps, elle, ne nous détestait pas au final. Entre la haine et l’amour il n’y a qu’un pas dit-on… avait-elle franchit la limite?
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alan Ekimov


Parchemins : 70
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 23
Localisation : Bristol, UK

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: Is It You [Ft. Alan]   Mer 9 Mai - 17:33

    La jeune femme lui demanda, ou plutôt, lui ordonna de la fermer. Il se tut. Elle ferma alors les yeux, puis, lui décolla une énorme gifle en plein visage. Sa joue gauche était rougi par l'impact. Alan ne répondit rien, il sentait tout les regards posait sur eux, il pouvait même entendre quelques ricanement. Mais il s'en fichait. Nérissa venait de lui foutre un gros vent comme on dit. Mais voilà que la Serpentard attrapa son visage et plaqua ses lèvres sur les siennes. Alan était bien plus qu'étonné, elle lui avait rendu son baiser, peut-être qu'elle ressentait quelque chose finalement. Une fois leur baiser, qui était doux, chaud et humide, terminé, ils se regardèrent droit dans les yeux. Alan avait sa main sur la hanche de Nérissa, et elle avait sa main dans le dos du jeune homme. Il lui sourit, elle lui rendit son sourire. Puis, elle partit. Le laissant là, seul, avec ses pensées. Il resta dura quelques secondes debout comme ça, à fixer un point tout en réfléchissant à ce qu'il venait de se passer. Lorsqu'il se rendit compte qu'il devait plutôt avoir l'air idiot, il retourna au château, après avoir jeté un grand sourire victorieux en direction de son meilleur ami, assit dans le parc. Tout en regagnant sa salle commune, il se remit à penser à ce qu'il venait de se passer. Il avait embrassé Nérissa, lui montrant ses sentiments pour elle. Elle lui avait décollé une gifle. Pour ensuite l'embrasser à son tour. Puis s'en aller. Alan était troublé. Avait elle des sentiments pour lui ? Peut-être. Sûrement. Sinon, si elle n'en avait pas, pourquoi aurait-elle rendu son baiser à son ennemi ? Ou plutôt ex-ennemi. Était-ils ensemble ? Non. Sûrement pas, le Gryffondor comptait lui demander en personne, dès qu'il le pourrait. Que pensait-il de la situation ? Il était ravi.
    - Fraises des bois, déclara Alan lorsqu'il se rendit compte qu'il était arrivé devant le portrait de la Grosse Dame.
    Le tableau pivota, et il pénétra dans sa salle commune, se posa sur un des fauteuil et attrapa un livre. Il le laissa vite tomber, il n'arrêtait pas de penser à ce qui venait de se passer dans le parc.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞



MessageSujet: Re: Is It You [Ft. Alan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Is It You [Ft. Alan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alan Kesey [terminé]
» Alan Humphries
» ALAN LANGFORD
» THE ALAN PARSONS PROJECT
» ALAN LEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Revival :: Corridors-