Poudlard Revival
Cher nouvel élève,
Nous avons le plaisir de vous informer que vous bénéficiez d'ores et déjà d'une inscription sur Poudlard revival. Si des questions vous passent par la tête d'ici là, nous répondrons à votre hibou avec plaisir. Il est par ailleurs nécessaire que je vous prévienne que vous rencontrerez beaucoup de monde au fil du temps mais faites attention à vos fréquentations..

Veuillez croire, en l'expression de nos sentiments distingués.
Minerva McGonagall, directrice.



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 What do you want from me ? (ft. Lorcan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: What do you want from me ? (ft. Lorcan)   Lun 7 Mai - 22:18

Somebody that i used to know

    Réveil matin, quinze heures, je me réveille comme une fleur.. Ou pas. Un sourire au coin des lèvres, les yeux fixés sur le plafond de sa chambre. Une demi-heure déjà qu'elle est réveillée et son réveil n'a toujours pas daigné sonner pour la faire sortir de sa chambre. Rose avait cette manie incessante d'ouvrir les yeux bien avant l'heure prévue, qu'elle se couche à minuit ou à neuf heure. De toute façon, elle n'avait pas grand chose à faire, excepté se rendre en cours pour rester fidèle à son statut de d' élève parfaite. Mais ça ne la dérangeait pas, au contraire, elle se portait très bien comme ça. A côté, la musique de Helena se faisait de plus en plus forte et en un bond, la rousse fut à côté de son lit et marcha d'un pas volontaire pour éteindre cette musique affreuse. Elle respectait les goûts de la brune, mais à sept heure, bien qu'elle l'aime beaucoup, s'en était de trop. La jeune fille fit claquer un bisou sur la joue de la grande dormeuse et partit en direction de la salle de bain. Comme d'habitude, Laureen était dans la douche, et ça, c'était mauvais signe. Le sol de la salle de bain allait rapidement être inondé et il restait une chance sur deux que l'eau chaude soit encore là. Elle soupira, tourna les talons et retourna dans sa taverne dans l'attente que le craquement du bois qu'elle fera en sortant de la salle de bain soit un feu vert pour s'y rendre. Contrairement à beaucoup, la rouquine n'était pas du genre à rester trois heure dans la salle de bain, elle préparait ses habits la veille, ne se maquillait presque jamais et était capable de se savonner en trois minutes. Parfaite vous avez dit ? Ouais, il faut le dire vite.
    L'euphorie à la table des Gryffondor avait atteint son paroxysme. Le nez plongé dans son assiette, Rose fronçait régulièrement le sourcils dès qu'une question lui était adressée. De brèves réponses étaient le résultat de longues séances de mastication. On la trouvait de plus en plus effacée, interdite. En réalité, depuis le mariage de sa cousine et l'attaque qui avait suivi, elle n'agissait plus que de manière habituelle, presque inconsciente. Travailler, manger, dormir. Combler quelques besoins sociaux en adressant à peine la parole aux autres. Elle revoyait sans arrêt le corps calciné de Mrs Malefoy. Ces pensées la bousculèrent plus que d'habitude et, fronçant le nez, elle saisit son sac avant de se lever précipitamment. La moue déconfite et les joues légèrement rougies, elle s'excusa auprès de ses camarades qui avaient continué leur conversation depuis bien longtemps.

    Hors de la Grande Salle, elle se sentit clairement mieux. La bretelle de son sac fixée sur son épaule gauche, la rousse avait accéléré son allure de marche. Elle traversa le parc d'une traite, remarquant ici et là la présence d'élèves avides de solitude. Les bras croisés afin de se préserver du vent léger, Rose rejoignit la berge du lac noir.

    Elle lâcha son sac, qui rejoignit rapidement le sol, et se déchaussa maladroitement. Enlevant également ses chaussettes blanches, elle les cala dans le creux de ses chaussures. Venant rejoindre le bord du lac, elle s'assit doucement sur l'herbe et plongea ses pieds dans l'eau. Cette fraîcheur surprenante la fit frémir, sentant une explosion de frissons retentir dans ses mollets. Ce moment de solitude lui fit grand bien. Elle avait l'impression, dans ces moments-là, d'être seule au monde. C'était une sensation exquise, peut-être même trop jouissive. Un long soupir passa ses lèvres alors qu'elle posait ses paumes sur l'herbe, derrière elle, se cambrant un peu afin d'offrir sa gorge aux rayons de soleil. Un petit bruit la fit sursauter. Son coeur rata un battement. Avec les récents évènements, elle s'affolait pour un oui ou pour un non. La bouche entrouverte, elle se tourna brusquement, baguette tendue. Les pieds toujours plongés dans l'eau, elle était comme paralysée. Déglutissant avec difficulté, elle découvrit - non sans un petit hoquet surpris - Lorcan. Elle ne bougea pas d'un pouce, la bouche toujours entrouverte. Elle s'immobilisa durant quelques secondes mais ces brèves secondes semblèrent durer des heures
    .- Par Merlin ! Je serais toi je serais encore plus discret la prochaine fois. S'exaspéra-t'-elle.


Dernière édition par Rose J. Weasley le Mer 9 Mai - 19:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lorcan Dragonneau


Parchemins : 114
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 22
Localisation : Hogwarts

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: What do you want from me ? (ft. Lorcan)   Mar 8 Mai - 12:27



    D'humeur matinale, Lorcan se leva joyeusement ne faisant même pas attention aux querelles habituelles qui avaient lieu dans son dortoir. Neil criait sur Louis, et Louis ne se gênait pas pour répliquer. Telle était l'ambiance à laquelle il avait le droit chaque jour. Lorcan secoua la tête d'un air désespéré et il s'enfouit dans la salle de bains pour échapper aux cris des deux Serdaigle. Ne changeront-ils donc jamais ces deux-là ? Certainement pas. 
    Une fois propre, le jeune homme revêtit son habituel uniforme et sortit du dortoir en compagnie de son frère. En bas, la salle commune était presque déserte, les élèves devaient à peine être en train de se préparer. Sur le chemin de la Grande Salle, Lysander raconta à son frère ses dernières anecdotes croustillantes. Son frère avait tellement de choses à lui dire qu'il n'avait toujours pas fini de lui parler lorsqu'ils s'installèrent à la table des bleus et bronzes pour prendre leur petit-déjeuner. Au fur et à mesure que Lysander parlait, la salle se remplissait progressivement.


    -Et toi, avec Rose ? finit par demander Lysander. 

    La question de son frère sortit Lorcan de ses pensées. Rose ? Bizarrement ils ne se voyaient presque pas en ce moment, même pendant leurs cours communs. Elle semblait distante et perdue dans ses pensées la plupart du temps. Néanmoins Lorcan assura à son jumeau que tout allait bien dans le meilleur des mondes. Il jeta ensuite un regard en direction de la table des Gryffondor pour voir si Rose était déjà là. La rouquine était bien là, assise à côté de plusieurs amis qu'elle n'écoutait pas vraiment.


    -En fait ça fait un moment qu'on a plus parlé. dit-il après une longue minute de silence. 

    Lorcan se leva brusquement, bien décidé à passer un peu de temps avec la belle rouquine. Cette-dernière venait de partir dans le parc de Poudlard, et discrètement, il suivit la jeune femme de loin. Rose s'assit au bord du lac, et plongea ses pieds dans l'eau. Le Serdaigle l'observa, un sourire illuminant son visage. La Gryffondor semblait tellement bien à profiter de sa solitude que le brun hésitait à la déranger, il ne voulait pas passer pour un gros lourd. Après une longue hésitation, il décida de la rejoindre. Presque arrivée à son hauteur, il vit la rouquine sursauter et se retourner baguette en main. Elle devait vraiment être à cran en ce moment...


    -Par Merlin ! Je serais toi je serais encore plus discret la prochaine fois. lui dit-elle avec un ton exaspéré.

    -Je suis également ravi de te voir. répliqua-t-il en guise de réponse. 

    La jeune femme lui lança un énième regard exaspéré.


    -Rose, ça va ? T'as l'air distante ces-derniers temps. finit-il par lui dire alors qu'un silence s'installait entre eux. 

 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: Re: What do you want from me ? (ft. Lorcan)   Mar 8 Mai - 14:14


    Il ne fallait pas s’appeler Merlin pour remarquer que Rose n'était pas au mieux de sa forme, et pourtant, elle essayer de faire un minimum d'effort pour montrer qu'elle allait bien. Pour dire vrai, elle ne voulait pas aller à l'infirmerie affronter madame Eriks et ses remèdes aux goûts étranges et désagréables. Cela lui rappelait sa quatrième année, lorsqu'elle s'était cassé le bras en tombant de son balais et qu'elle avait du rester clouer au lit durant une bonne semaine bien longue et ennuyeuse. Et durant tout ce temps, la rousse avait du prendre des médicaments et des remèdes dont elle ne savait pas ce qu'il y avait dedans, et en plus de cela, la cinquième année trouvait que cela ne fonctionnait pas du tout et qu'elle n'allait pas mieux au bout de ces sept jours. Elle qui pensait que cette infirmière était la plus douée pour la soigner, elle s'était mit le doigt dans l'œil et avait décidé de ne plus jamais aller à cette infirmerie. Immense. Sombre. Calme. C’était résolument les trois mots qui convenaient parfaitement pour décrire l’environnement qui était présentement en train de l’entourer depuis près de dix minutes. Tandis que des centaines d’élèves s’étaient précipités après les cours pour profiter de leur jeunesse, de leur insouciance, elle avait pour sa part, préféré s’exiler tout simplement sur les berges de ce lieu qu’était le lac noir.

    "-Je suis également ravi de te voir." La cinquième année regarda son petit ami qui se tenait à côté d'elle, debout. Elle le regarda quelques instants, le temps de revenir dans la réalité puis reporta son attention sur la surface de l'eau. Le serdaigle s'installa auprès d'elle sans rien ajouter.C ’était étrange comment l’espace d’un instant tout avait disparu, elle n’était plus Rose, n’était plus une gryffondor et elle était encore moins à poudlard école de magie hautement reconnue et prestigieuse de Grande-Bretagne. En fait pendant l’espace d’un instant il n’y avait même plus d’espace autour d'elle. Elle se sentait tout simplement bien, calme et jeune. Quoique elle était quand même encore jeune. Pas comme si elle soixante ans, des cheveux blanc et qu"elle référait au passé comme dans son jeune temps. "-Rose, ça va ? T'as l'air distante ces-derniers temps." finit-il par dire . Les paroles du Serdaigle la sortit de sa léthargie. - C'est juste que je dors mal. Et puis c'est pas comme si je pouvais te sauter dessus pendant les cours. Répliqua-t'-elle sèchement. Lorcan n'avait pas tort mais elle tout ce qu'elle demandait, c'était de la tranquillité. Histoire d'oublier plus facilement le carnage qu'avaient fait les mages noirs. - Désolée. Je dois être sur les nerfs, reprit-elle. - Et puis, pour être franche, si je t'évite c'est en partie à cause de ce qui c'est passé chez moi. Admit la rouge & or.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lorcan Dragonneau


Parchemins : 114
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 22
Localisation : Hogwarts

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: What do you want from me ? (ft. Lorcan)   Mar 8 Mai - 14:57



    Voyant que Rose n'était pas décidée à lui porter plus d'attention que ça, Lorcan se tut et se contenta de s'asseoir à côté d'elle.  L'ambiance entre les deux jeunes sorciers était plus que tendue, au grand désespoir du jeune homme. La rouquine ne disait rien, elle était une fois de plus perdue dans ses pensées et observait l'étendue du lac. 

    Aux paroles de Lorcan, la lionne sembla reprendre ses esprits et lui répondit sèchement.


    -Je vois. Je vais te laisser ruminer dans ton coin.

    Le Serdaigle s'apprêta à se lever, mais sa petite amie l'en empêcha, avant de s'excuser de son comportement.
     

    -Et puis, pour être franche, si je t'évite c'est en partie à cause de ce qui c'est passé chez moi.

    -Je ne te comprends pas, pourquoi tu m'évites à cause de ça, c'était plutôt agréable non ?  

    La Gryffondor le regarda, gênée. Visiblement, l'aventure de la baignoire ne l'avait pas laissée indifférente.


    -Rose, je vois bien qu'il y a autre chose, mais ce n'est pas en te fermant aux autres que ça ira mieux. commença-t-il doucement. 

    Lorcan se doutait bien que sa petite-amie ne s'était pas remise de l'attaque pendant le mariage de Victoire et Teddy. Et il fallait admettre que lui non plus. Il pensait souvent à l'attaque, au corps calciné de Mrs Malefoy, le corps inerte de Heath Montague, le cadavre difforme du jeune Krum, les pleurs et les cris des proches. Toutefois, il essayait d'aller de l'avant et de soutenir au maximum ceux qui en avait besoin. 

    La rouquine ne disait rien, comme paralysée. Les paroles du jeune homme semblaient n'avoir aucun effet sur elle.


    -Mais bon après si tu préfères rester seule, je ne vais pas t'imposer ma présence.  

    Il avait dit ça d'un ton compréhensif, pas du tout agressif. Après tout, si elle se fermait autant à lui il ne pouvait pas faire grand chose d'autre. Le brun déposa un baiser sur le front de la lionne puis se leva, décidé à la laisser seule. 

 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: Re: What do you want from me ? (ft. Lorcan)   Mar 8 Mai - 18:27


    Le serdaigle l'avait laissé seule. Désespérément seule. C'était compréhensible, elle lui adressait à peine la parole et était des plus désagréable. - Mais le prend pas pour toi, cria la rousse à son égard. Le brun ne se retourna pas et se dirigeait déjà vers le château.
    Le temps changea brusquement et il ne tarda pas à pleuvoir. Quel cliché ! Pour peu, la lionne se serait cru dans un film à l'eau de rose. Certaines serpentardes présente dans le parc commençaient même à prendre l'air de sirènes, ce qui n'était pas un compliment dans le monde des sorciers. La pluie tombait si abondamment à présent que Rose sentait ses vêtements lui coller à la peau, l'eau ruisselant dans ses yeux, l'empêchant de voir clairement les quelques mètres que le ciel assombrit lui permettait encore de voir devant elle. Elle avait sorti sa baguette et utilisait un Lumos pour tenter d'y voir plus loin, en vain. La lumière se réfléchissait dans les gouttes de pluies et n'éclairait pas bien loin. Le tonnerre s'était mit à gronder au-dessus de sa tête. Le château était à peine visible, elle parvenait tout juste à discerner ses fenêtres allumées, des lumières floues dans le ciel.

    Le tonnerre grondait violemment presque en continu maintenant. Il lui semblait qu'elle n’atteindrait jamais le château. Elle avait beau avancer aussi vite qu'elle osait sans tomber, ses lueurs pâles dans la pluie lui paraissaient toujours aussi lointaines. Devant elle, un peu sur sa droite, elle vit soudain s'allumer une autre lumière, plus basse, et plus claire donc plus proche. Sans doute Lorcan avait-il été prit dans la tempête tout comme elle.
    - Lorcan, attends ! cria la rousse en se mettant à courir vers la source de lumière, glissant quelque fois en se retenant de tomber que par miracle. Le tonnerre et la pluie couvrait sa voix. Pourtant, la lumière paru s'arrêter, avant de se remettre à s'éloigner. Il l'avait entendue pendant un moment. Elle s'arrêtait de courir un instant. La lumière était presque invisible maintenant.

    -Merlin! Son pied avait glissé dans la boue et elle criait en tombant. Son cri était encore dans sa gorge lorsqu'elle s'enfonçait toute entière dans l'eau. Surprise, elle buvait la tasse, mais remontait rapidement à la surface, recrachant l'eau de ses poumons. Elle avait heureusement eut le bon réflexe de ne pas lâcher sa baguette, qui brillait toujours dans l'eau. Bientôt elle sentait la terre sous ses pieds et se hissait dans l'herbe... avant de glisser dans la terre ruisselante de pluie et de retomber aussitôt dans le lac... Elle retentait plusieurs fois de sortir, mais glissait à chaque fois sur la berge impraticable. - Mais quelle gourde! lâcha-t'-elle en frappant la surface de l'eau d'un poing rageur. Mais le tonnerre couvrait sa voix. Et à coup sûr, personne n'était dans le parc. Il n'y avait qu'elle pour se laisser surprendre par une tempête. Elle commençait à avoir du mal à bouger pour se maintenir à la surface, se sentant de plus en plus fatiguée. Elle ne pouvait se laisser flotter à la surface comme en mer lorsque la marée emportait les gens. Il n'y avait pas assez de sel dans l'eau et elle sentait ses vêtements lourds d'eau l'attirer vers le fond... Elle ouvrit une énième fois la bouche pour demander de l'aide, avalant un peu d'eau du lac par la même occasion.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lorcan Dragonneau


Parchemins : 114
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 22
Localisation : Hogwarts

Grimoire
Relations:

MessageSujet: Re: What do you want from me ? (ft. Lorcan)   Mar 8 Mai - 21:16

     

    Sans se retourner, Lorcan se dirigea vers le château. Si Rose ne voulait pas lui parler, ça ne servait à rien de rester avec elle pour subir sa mauvaise humeur. La rousse avait beau l'appeler pour lui dire de revenir, le Serdaigle ne retroussa pas chemin pour autant. Plus il marchait, plus le ciel s'assombrissait. Le temps en Écosse pouvait être si imprévisible ! Le mois de mai pointait à peine le bout de son nez, mais on se serait cru en plein mois de novembre. Une lourde pluie ne tarda pas à tomber, inondant tout sur son passage. Quelle joie. En moins de deux, le brun se retrouva trempé jusqu'aux os, et sa vue était totalement obscurcie.


    -Lumos maxima murmura-t-il en sortant sa baguette de sa poche. 

    Le bout de la baguette projeta une lumière puissante, aveuglante mais ça ne changeait pas grand chose, le château restait à peine visible alors qu'il n'était qu'à quelques mètres de lui. Pour ne rien arranger, un tonnerre effrayant se mit à gronder au-dessus de sa tête. Génial.


    Lorcan !

    Était-ce le fruit de son imagination, ou une voix l'appelait-il vraiment ? Avec le bruit du tonnerre qui se faisait de plus en plus menaçant, c'était difficile de le dire. 

    Les quelques élèves qui avaient eu la mauvaise idée de se prélasser dehors avant les cours se dépêchaient de rentrer, courant dans tous les sens pour rejoindre le plus vite possible le hall d'entrée. Tous le faisait, sauf Rose. Mais par Merlin où est-ce qu'elle était ?


    Rose ! cria le jeune homme dans l'espoir qu'elle lui réponde. 

    Aucune réponse. La voix qu'il avait eu l'impression d'entendre un peu plus tôt était donc bien réelle. Sans perdre plus de temps, le Serdaigle se précipita aussi vite qu'il put là où avait laissé la rouquine quelques minutes plus tôt. Toujours aucune trace d'elle. Le coeur battant à tout rompre, Lorcan s'imaginait des scénario plus catastrophiques les uns que les autres jusqu'à ce qu'il aperçut quelqu'un se débattre dans l'eau du lac, qui devait être gelée. Sans réfléchir, le brun plongea la tête la première dans l'eau glaciale, et attrapa fermement la rouquine qui était à moitié en train de se noyer. Non sans difficulté, il réussit à les ramener tous deux sur la terre ferme après de longues minutes de lutte.


    -Rose... Rose ça va ? demanda-t-il haletant. 

    La rouge et or était à moitié consciente, et lui répondit à moitié. Avec l'aide du bleu et bronze, elle réussit à cracher toute l'eau qui de trouvait dans ses poumons. Toutefois, elle restait encore assez faible, elle n'avait pas récupéré toutes ses forces. Pour ne pas perdre de temps, Lorcan porta la jeune femme dans ses bras, et marcha le plus vite possible vers le château. Une fois à l'intérieur, le brun remit la demoiselle sur ses pieds.


    -Partez d'ici vous mettez de l'eau partout alors que je viens de nettoyer !

    Ah, la douce voix de Rusard, et cette patience légendaire ! Lorcan et Rose ne se le firent pas dire deux fois, craignant la mauvaise humeur du concierge.


    -Je vais te raccompagner devant ta salle commune. dit-il à la rouge et or. 

    Pendant qu'ils montaient les escaliers à une vitesse digne d'un escargot, des élèves encore mal réveillés les dévisageaient avec des yeux ronds, et pour simple réponse Lorcan les fusillait tous du regard. 
    Après de longues minutes, ils atteignirent enfin le septième étage, au plus grand bonheur du Serdaigle. C'est qu'il commençait à se transformer en véritable glaçon, il claquait des dents, frissonnait à chaque courant d'air... Enfin bref, rien de très agréable, en cet instant il ne souhaitait que se réchauffer et enlever ses vêtements qui lui collaient à la peau. À peine pensa-t-il cela qu'une porte apparut devant eux, ils étaient manifestement devant la salle sur demande. Lorcan regarda sa petite-amie d'un air interrogateur, comme pour le demander la permission de rentrer dans la salle. Rose lui fit signe de rentrer à l'intérieur, et le jeune homme n'attendit pas plus longtemps pour pénétrer à l'intérieur. 


> suite
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞



MessageSujet: Re: What do you want from me ? (ft. Lorcan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

What do you want from me ? (ft. Lorcan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Revival :: Outside the Castle :: Lake-